Rubriques




Se connecter à

Comment suivre le Water Bike challenge organisé par la Fondation Princesse Charlène, ce dimanche à Monaco

La compétition sportive portée par la Fondation Princesse Charlène animera dimanche la baie de Monaco. Les 19 équipes espèrent avoir des supporters au solarium de la digue Rainier-III.

C.V. Publié le 04/06/2022 à 13:14, mis à jour le 04/06/2022 à 12:43
Les vélos flottants seront de retour dans la baie de Monaco dimanche, comme ici en 2018 archives Jean-François Ottonello

Le Riviera Water Bike Challenge est de retour en 2022! Cet événement sportif organisé depuis 2017 par la Fondation Princesse Charlène se tiendra le 5 juin, au départ du Yacht-club de Monaco. Et les dix-neuf équipes en lice (comptant chacune cinq participants) auront la même mission : accomplir 23 tours en relais en pédalant sur des water bikes dans la baie de Monaco pour couvrir 25 kilomètres.

Voilà l’esprit de ce défi ouvert à des sportifs… mais aussi à plusieurs célébrités notamment Cesc Fabregas, Paula Radcliffe, Mark Webber, Caleb Ewan ou Victoria Silvstedt pour le mélange des genres.

 

Tous ont entamé l’entraînement il y a quelques semaines pour dompter ce vélo flottant qui peut atteindre la vitesse de 6 nœuds (soit 13 km/h)

Pour le public, si le départ et l’arrivée se feront au Yacht-club, la partie la plus visuelle se jouera face au solarium de la digue Rainier-III, où se relaieront les coéquipiers pour effectuer la boucle à partir de 10 heures dimanche.

Outre l’aspect sportif, la course portée par la Fondation Princesse Charlène entend défendre ses engagements dans la prévention de la noyade. Ainsi les fonds levés par la course iront soutenir le projet " Swim for Safety" au Sri Lanka, pour enseigner la natation et la sécurité aquatique aux enfants défavorisés.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.