“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Ciel bleu sur l'AS Monaco

Mis à jour le 23/03/2017 à 05:05 Publié le 23/03/2017 à 05:05
Henry
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Ciel bleu sur l'AS Monaco

5 Monégasques en équipe de France et sans doute 3 nouveaux capés contre le Luxembourg ou l'Espagne (Mbappé, Balayoko et Mendy). Le Rocher renoue avec sa tradition tricolore

Club le plus représenté en équipe de France avec le Paris-SG, l'AS Monaco compte cinq éléments de moins de 25 ans chez les Bleus : Djibril Sidibé (24 ans; 6 sélections), Thomas Lemar (21 ans, 1 sélection), Benjamin Mendy (22 ans, aucune sélection), Tiémoyé Bakayoko (22 ans, aucune sélection) et Kylian Mbappé (18 ans, aucune sélection). Entre le Luxembourg (25 mars) et l'Espagne (28 mars), les deux premiers pourraient augmenter leur nombre de sélections alors que les trois autres pourraient se ''dépuceler'' avec les A.

Touré, le suivant ?

Entre Monaco et les Bleus, c'est une histoire d'amour. Hasard ou non, le meilleur buteur de l'histoire des Bleus (Thierry Henry) et le joueur le plus capé (Lilian Thuram) sont deux produits du centre de formation monégasque.

Le buteur en finale de l'Euro 2000, David Trezeguet, est lui aussi formé à la Turbie. En finale de la Coupe du monde 1998, quatre titulaires tricolores étaient passés par l'ASM (Thuram, Barthez, Djorkaeff et Petit). Autrement dit, entre les Bleus et le Rocher, c'est une vieille histoire d'amour qui dure depuis plus de 60 ans. Même sur le banc de touche, les sélectionneurs ont souvent eu un lien avec le club de la Principauté : Didier Deschamps et Michel Hidalgo ne sont pas des inconnus au Louis-II. Cette soudaine résurgence de Monégasques en équipe de France est à la fois une récompense du travail de l'ASM cette saison mais également de la formation française avec un soudain rajeunissement des Bleus. Surtout, cette arrivée massive de Monégasques n'est peut-être qu'un début. Almamy Touré (20 ans) est actuellement en train de terminer les démarches pour obtenir la nationalité française. Compte tenu de son potentiel et de la faible concurrence à son poste (latéral droit), une opportunité pourrait s'ouvrir dans les années qui viennent. Idem chez les jeunes pépites du centre de formation comme Abdou Diallo (20 ans, international espoirs), Moussa Sylla (17 ans, U18) Nabil Alioui (18 ans, U18) sans oublier les jeunes à forts potentiels sur lesquels Monaco a misé pour le futur comme Allan Saint-Maximin (international U20) actuellement en prêt à Bastia.

A priori, entre Monaco et les Bleus, l'histoire d'amour devrait durer...

M. Faure


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.