Rubriques




Se connecter à

Charles Leclerc troisième sur la grille de départ du Grand Prix de Hongrie, George Russell en pole

Sur le Hungaroring, le pilote monégasque de la Scuderia Ferrari a manqué de peu la première ligne, ce samedi, mais il est mieux placé que Max Verstappen (10e), ralenti en Q3 par une perte de puissance. George Russell, lui, replace Mercedes en pole position.

Gil Léon Publié le 30/07/2022 à 17:26, mis à jour le 30/07/2022 à 17:26
Charles Leclerc: troisième... mais bien mieux loti que Max Verstappen. Photo EPA/MAXPPP

Tombera? Tombera pas? Alors que l’on annonçait d’importants risques de pluie, le ciel hongrois s’est abstenu d’ouvrir ses vannes ce samedi à l’heure des qualifications.

C’est donc sur une piste sèche que l’épatant George Russell a signé le chrono de référence du jour en Q3: 1’17’’377. Le jeune loup britannique redore ainsi le blason de Mercedes en subtilisant in extremis la pole position à la Ferrari de Carlos Sainz (2e à 0’’044).

Charles Leclerc? Le Monégasque s’adjuge la 3e place (à 0’’190).

"Ce ne fut pas une bonne journée", a-t-il commenté après l’effort. "Difficile de faire fonctionner les pneus correctement. Mais notre rythme de course est convenable. De quoi espérer prendre des gros points demain (ce dimanche)..."

 

Sur la grille de départ, la Ferrari n°16 sera bien mieux lotie que la Red Bull du leader du championnat. Ralenti par une perte de puissance durant le money-time, Max Verstappen doit se contenter du 10e chrono.

Côté français, Esteban Ocon prolonge son histoire d’amour avec le Hungaroring. Vainqueur à Budapest il y a un an, le Normand s’invite dans le top 5 (5e). Il précède de justesse l’autre Alpine cravachée par Fernando Alonso (6e).

Une semaine après Le Castellet, Pierre Gasly, lui, enchaîne une nouvelle déception. Cette fois, l’AlphaTauri n°10 est carrément reléguée en dernière ligne (19e).

Les dés sont jetés. Reste maintenant à savoir qui raflera la mise ce dimanche au bout d’une course longue de 70 tours. Top départ à 15h!

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.