Charles Leclerc s’offre la pole position du Grand Prix d’Italie de Formule 1

Devant une foule en liesse, le pilote monégasque de la Scuderia Ferrari a signé le temps de référence des qualifications, ce samedi, à Monza. Pénalisé de cinq places sur la grille de départ, Max Verstappen (Red Bull), auteur du 3e chrono, s’élancera en retrait.

Gil Léon Publié le 10/09/2022 à 17:20, mis à jour le 10/09/2022 à 17:22
Dans le temple de la vitesse, Charles Leclerc passe une couche de rouge sur la pole position. Photo @Scuderia Ferrari Press Office

Avec neuf adversaires pénalisés d’un recul sur la grille de départ pour changements de pièces, dont Max Verstappen, Sergio Pérez, Carlos Sainz et Lewis Hamilton, c’eut été dommage de louper l’occasion...

Devant les 165.000 tifosi entièrement acquis à sa cause, Charles Leclerc s’élancera bel et bien de la pole position, ce dimanche, à l’instant de la mise à feu du Grand Prix d’Italie (15h).

Dans le temple de la vitesse, le Monégasque a tout de même mis un point d’honneur à claquer le meilleur temps en Q3: 1’20’’161. De quoi obtenir sa 17e pole en carrière, la 8e cette année.

 

Derrière, Carlos Sainz (Ferrari) et Max Verstappen (Red Bull) complètent le top 3. L’Espagnol décollera en fond de grille à Monza tandis que le leader néerlandais purgera 5 places de pénalité.

Sur la première ligne, Leclerc aura donc à ses côtés la Mercedes de George Russell.

"C’est incroyable", jubile l’ambassadeur de la Principauté. "Je savais que la voiture détenait le potentiel requis. Encore fallait-il l’exploiter à 100%. J’ai un super feeling. Maintenant, j’espère répéter la performance de 2019 (pole et victoire, ndlr) !"

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.