Rubriques




Se connecter à

Charles Leclerc hisse sa nouvelle Ferrari en pole position du Grand Prix de Bahreïn

Le Monégasque démarre la saison 2022 de F1 en fanfare. Ce samedi, il a signé le meilleur temps des qualifications sur le circuit de Sakhir en devançant le champion du monde Max Verstappen (Red Bull), et la seconde Ferrari pilotée par Carlos Sainz.

Gil Léon Publié le 19/03/2022 à 17:30, mis à jour le 19/03/2022 à 17:30
Charles Leclerc décroche là sa dixième pole position en F1. Photo EPA/MAXPPP

Bas les masques! Fini le bluff! La première chasse à la pole estampillée F1 a rendu son verdict, ce samedi du côté de Bahreïn.

Et à l’aube de cette saison 2022 marquée par l’entrée en piste d’une nouvelle génération de monoplaces, c’est Charles Leclerc qui tire les premiers marrons du feu.

Comme on pouvait s’y attendre, avec ce virage technique, les cartes sont partiellement rebattues. Tant mieux pour la Scuderia Ferrari dont la F1-75 est manifestement très bien née.

Il aura fallu attendre les ultimes instants de la Q3 pour voir le Monégasque, déjà poleman à Sakhir en 2019, s’approprier le chrono de référence: 1’30’’558.

 

"Ce nouveau règlement technique tombe à pic", a-t-il commenté après l’effort au micro de Canal +. "On revient devant, ça fait plaisir. Franchement, j‘imaginais la Red Bull un peu plus rapide que nous. Je n’étais pas complètement satisfait de mon pilotage. Les écarts sont infimes. Maintenant, il faut concrétiser. Sur cette piste abrasive, la dégradation des pneus sera la clé."

Auteur du meilleur temps lors de chaque séance d’essais libres ainsi qu’en Q2, le tenant du titre suprême, Max Verstappen (Red Bull), doit se contenter du 2e rang, à 0’’123, tandis que Carlos Sainz place l’autre Ferrari en embuscade, 3e à 0’’129.

Au volant d’une Mercedes encore en rodage, Lewis Hamilton, le septuple champion du monde, prend la 5e place.

Côté français, Pierre Gasly hisse la meilleure des deux AlphaTauri dans la première moitié du classement: 10e.

Son compatriote Esteban Ocon (Alpine) a, lui, raté de justesse la marche de la Q3: 11e.

 

Reste à savoir qui transformera l’essai en haut du podium au bout des 57 tours de course. Rendez-vous sur la grille de départ, ce dimanche, pour une extinction des feux fixée à 16h (heures françaises).

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.