“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

CFA: Monaco II déçoit et s'incline

Mis à jour le 19/03/2012 à 08:30 Publié le 19/03/2012 à 07:03
Thorsten Helstad et les nombreux pros alignés n'ont pas assez pesé face à une modeste mais valeureuse équipe albigeoise.

Thorsten Helstad et les nombreux pros alignés n'ont pas assez pesé face à une modeste mais valeureuse équipe albigeoise. P. Lapoirie

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

CFA: Monaco II déçoit et s'incline

Renforcée par les joueurs pro mais en flagrant manque de repères, la réserve monégasque s’est logiquement inclinée sous les yeux de Dmitry Rybolovlev

Renforcée par les joueurs pro mais en flagrant manque de repères, la réserve monégasque s’est logiquement inclinée sous les yeux de Dmitry Rybolovlev

Dmitry Rybolovlev n'a pas été gâté. Présent au stade Louis-II, le président de l'AS Monaco a assisté à la faible performance de la réserve monégasque, logiquement battue par Albi dimanche après-midi. Elle était pourtant presque entièrement composée de joueurs professionnels, entre recrues hivernales (Wolf, Barazite, Tziolis) et membres de l'effectif pro en mal de temps de jeu avec l'équipe première (Vahirua, Helstad, Muratori, Malonga…).

En manque de cohésion, voire d'envie, elle n'est jamais vraiment parvenue à inquiéter Guiraud. Le portier albigeois n'eut à s'employer qu'à trois reprises : sur une frappe trop écrasée puis un coup franc de Malonga (27', 78'), et enfin une tentative de Vahirua (78') qu'il repoussa en corner. C'est peu et cela résume la qualité du spectacle proposé sur la pelouse du Louis-II.

Deux déplacements dans la semaine

En face, Albi, avant-dernier au classement, était surtout venu pour défendre. L'équipe du Tarn, bien en place, ne lâcha rien et réalisa un match sérieux. Après deux tentatives lointaines de Casano (15') puis Muhsin (32'), Albi trouvait l'ouverture en début de deuxième période. Soule grattait un ballon dans les pieds de Kurzawa côté gauche.

L'attaquant s'infiltrait dans la surface et battait Carrasso d'une impeccable frappe croisée à ras de terre (1-0, 49'). Bruno Irlès injectait du sang neuf avec les entrées de Makengo, Padovani puis Pandor. Malgré une pression plus forte en fin de match et de longs ballons dans la surface adverse, l'AS Monaco ne parvenait pas à faire son retard.

Au contraire, Soule n'était pas loin de doubler la mise (69'). L'ASM aura l'occasion de réagir cette semaine avec deux déplacements au Pontet, mercredi, puis à Saint-Etienne, dimanche.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.