Rubriques




Se connecter à

Ce qu'il faut retenir du bon nul de l'AS Monaco contre l'Inter Milan en préparation (2-2)

L’ASM a conclu sa quatrième semaine de préparation par un nul 2-2 à Ferrare contre l’Inter Milan.

L.I. Publié le 16/07/2022 à 23:35, mis à jour le 16/07/2022 à 23:44
Takumi Minamino a livré 45 premières minutes très intéressantes avec l'ASM. Photo AS Monaco

Un 3-5-2 à l’essai

Installée le plus souvent en 4-2-3-1 ou en 4-3-3 depuis le début de la préparation, l’AS Monaco a joué  dans un inédit 3-5-2. Le même schéma que l’Inter Milan, qui avait sorti la grosse équipe pour son deuxième amical de la pré-saison.

Il mérite d’être revu car il colle aux qualités du groupe monégasque et notamment de ses latéraux (pistons hier) Caio Henrique à gauche et Vanderson à droite. Les hommes de Philippe Clement, disciplinés et bien en place, n’ont d’ailleurs pas eu besoin d’un énorme temps d’adaptation puisqu’ils ont pris l’avantage dès la septième minute et doublé la mise à la 30e.

Offensivement, on a vu de belles choses avec du rythme, du mouvement, du jeu, des transitions rapides. Défensivement, Monaco et sa charnière à trois Disasi-Maripan-Badiashile, a longtemps résisté face à la doublette de niveau international Lukaku - Lautaro Martinez, bien aidé par un Youssouf Fofana omniprésent en sentinelle. Le but concédé (Gagliardini) à la 42e l’a été sur corner.

Avec une équipe remaniée et rajeunie en seconde période, Monaco a un peu plus subi et l’Inter a égalisé par Asllani, malgré la superbe parade de Nübel face à Lukaku. Les débats se sont ensuite rééquilibrés après la pause fraîcheur et l’ASM a quitté la pelouse de Ferrare avec le sourire, et un cinquième match sans défaite en préparation (trois nuls, deux succès). Anecdotique mais toujours bon à prendre.

 

Ils ont marqué des points

Tous les titulaires ont dans l’ensemble sorti un match cohérent, mais comment ne pas citer Aleksandr Golovin. Le Russe, monstrueux depuis le début de la préparation, s’est régalé en position de numéro 10 derrière Volland et Ben Yedder. Il a marqué, mis son capitaine sur orbite sur le deuxième but et chipé un grand nombre de ballons.

Déjà buteur samedi dernier contre Portimonense, Ben Yedder a soigné sa confiance en battant Handanovic grâce à sa spéciale, un petit piqué parfaitement touché.

Derrière, Badiashile a répondu au combat que lui proposait Lukaku. Un match qui a dû plaire aux dirigeants de la Juventus de Turin, que la presse italienne dit intéressés par le profil du Monégasque.

Les débuts de Minamino

Arrivée à la fin du stage au Portugal la semaine dernière, la recrue Takumi Minamino a fait ses premiers pas sous les couleurs asémistes et joué l’intégralité de la seconde période.

 

Placé en position de faux 9, et entouré des jeunes Lemaréchal et Akliouche, impeccables de maturité, le Japonais n’a pas marqué mais on a vu sur certaines séquences tout ce qu’il va pouvoir apporter à l’ASM, à l’image de cette très belle frappe en pivot (78’), sortie par Onana.

« Taki », comme le surnomment ses nouveaux coéquipiers, aura l’occasion de monter en puissance samedi prochain contre Porto.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.