Rubriques




Se connecter à

Ce qu'il faut retenir de l'interview du prince Albert II à Pyeongchang

Le prince Albert II est présent à Pyeongchang depuis dimanche. Lundi, le souverain a assisté à l'épreuve de combiné alpin où le skieur Olivier Jenot a décroché une belle 28e place. Ce dimanche, il sera au micro de France 2 pour commenter l'épreuve de bob à 2.

Arnault Cohen Publié le 14/02/2018 à 18:17, mis à jour le 14/02/2018 à 23:20
Le prince Albert II, entourée de la skieuse Alexandra Coletti et du bobeur Rudy Rinaldi. Photo COM

Ses premières impressions aux Jeux Olympiques

son regard Sur la cérémonie d'ouverture

"Même si ces Jeux se sont présentés dans une ambiance un peu particulière avec les tensions politiques que l’on connaît, une très belle démonstration a été faite lors de la cérémonie d’ouverture avec le défilé des deux Corées unies sous le même drapeau. C’était important de le faire ici. C’est un formidable message d’espoir et de paix qui nous a été donné et qui marquera incontestablement ces Jeux. L’olympisme sert de plateforme idéale pour une meilleure entente."

son avis sur la prestation du skieur monégasque Olivier Jenot

Il a signé une très belle épreuve. Il avait à cœur de bien terminer cette course. Il s’était fixé comme objectif d’être dans les 30 premiers, le pari est donc tenu. Il a démontré de très belles qualités. Il a su bien gérer les deux manches, dans des conditions pas évidentes. Je suis très heureux et très fier de lui. Il ouvre la voie à Alexandra Coletti (ski alpin) et aux bobeurs Rudy Rinaldi et Boris Vain pour qu’ils fassent aussi bien, sinon mieux.

 

Retrouvez l'interview complète du prince Albert II ce jeudi dans Monaco-Matin.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.