“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

Mis à jour le 20/09/2018 à 05:20 Publié le 20/09/2018 à 05:20
Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule. S. I.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

À la veille et dans le cadre de la 10e édition du Marché des saveurs et des couleurs d'Italie, organisée par l'association des Amis d'Alba et son président Serge Dervieux, avec le concours de la Ville et de des deux comités de jumelage entre Alba et Beausoleil, la galerie du service culturel a reçu un artiste de renom : Bruno Murialdo...

À la veille et dans le cadre de la 10e édition du Marché des saveurs et des couleurs d'Italie, organisée par l'association des Amis d'Alba et son président Serge Dervieux, avec le concours de la Ville et de des deux comités de jumelage entre Alba et Beausoleil, la galerie du service culturel a reçu un artiste de renom : Bruno Murialdo... Ses œuvres photographiques ont pour thème, les paysages et visages d'Italie, mettant spécialement en lumière son Piémont natal, la beauté des Langhe.

Bruno Murialdo est collaborateur dans de nombreux médias de par le monde, photographe de presse, photographe d'art, mais aussi dessinateur, peintre, un artiste globe-trotter.

Pour l'artiste, il s'agit de capter le temps qui coule... et le temps, c'est aussi l'histoire, celle des personnes âgées dont les rides et l'expression en disent long, et qui font aussi son sujet de prédilection.

Pour Bruno Murialdo, tout a commencé en 1966, dans l'atelier de photographie de Pietro Agnelli avant de se lancer dans une carrière de photographe de presse. Ses reportages sont publiés dans les plus grands magazines, les titres les plus prestigieux Infinito, La stampa, La República, Corriere della sierra, qui racontent au gré de ses rencontres, de son chemin, l'histoire de l'Amérique latine, où il a passé une partie de son enfance au Chili, et emmènent les lecteurs à Cuba dans les années 70-80, en Russie et l'Europe de l'Est.... mais toujours les ramènent à Alba et à l'Italie.

Dites 33 ! Soyez rassuré, l'Union Bouliste Carnolésienne n'a pas fait passer de visite médicale aux sociétaires du club, mais ce fut le nombre de convives pour la paella géante cuisinée par Patrick Yon. Selon nos informations, Maurice Imbert, le président du club, a même eu le droit à une double ration. L'association de sport-boules roquebrunoise projette déjà de mener à bien une autre animation. Celle-ci se déroulera le 16 novembre et nos amis bouliste iront à Saint-Laurent-du-Var pour une sortie cabaret. En attendant, un concours de longue sur invitation devrait animer le clos du Banastron début octobre (date à définir).

Les convives lors de la paella géante.	(DR)

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct