“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Bernard Fasanelli conserve son titre de Champion de France

Mis à jour le 06/04/2016 à 05:03 Publié le 06/04/2016 à 05:03
Bernard Fasanelli en catégorie handi aviron a réalisé un parcours sans faute lui permettant d'accéder à la plus haute marche du podium.

Bernard Fasanelli en catégorie handi aviron a réalisé un parcours sans faute lui permettant d'accéder à la plus haute marche du podium. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Bernard Fasanelli conserve son titre de Champion de France

Dimanche, à Cazaubon, la Société Nautique de Monaco a remporté un nouveau titre de Champion de France.

Dimanche, à Cazaubon, la Société Nautique de Monaco a remporté un nouveau titre de Champion de France. Bernard Fasanelli en catégorie handi aviron a réalisé un parcours sans faute lui permettant d'accéder à la plus haute marche du podium.

Si Bernard Fasanelli n'en est pas à son premier coup d'essai (Champion de France 2015, 2013, 2009), la saison avait débuté en demi-teinte avec une 2e place aux Championnats régionaux d'Aiguebellette le 20 mars dernier, à près de 6 secondes derrière le rameur de Roanne Pascal Daniere. « Il faut être prêt au bon moment », déclarait Bernard Fasanelli après sa victoire. Et il est vrai que sa stratégie de préparation et de course fut parfaite. « Dans le vent contre, il ne fallait pas partir trop vite pour ne pas tétaniser ses muscles », commentait-il, la médaille d'or autour du cou.

Dans une autre catégorie, celle du skiff toute catégorie, un autre Monégasque à surpris tous les observateurs. Quentin Antognelli, en sélection pour les jeux Olympiques de Rio s'est qualifié dans la finale certainement la plus difficile de ces Championnats de France bateaux courts. Pour la première fois, un rameur monégasque figure parmi les six meilleurs skiffeurs français. Quentin était également le plus jeune rameur de la finale, ce qui laisse entrevoir de belles marges de progression pour l'avenir et pour les Jeux de Rio.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.