“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Belle revanche

Mis à jour le 24/05/2017 à 05:22 Publié le 24/05/2017 à 05:22
Les Monégasques n'avaient plus gagné à Marseille depuis 2013.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Belle revanche

Pour le compte de l'avant-dernière journée du championnat de Nationale 2, les joueurs de la Principauté se sont déplacés à Marseille.

Pour le compte de l'avant-dernière journée du championnat de Nationale 2, les joueurs de la Principauté se sont déplacés à Marseille. À l'issue de la rencontre, les Monégasques ont ramené les trois points de la victoire, ce qui leur a permis d'écarter leurs adversaires du soir dans la course pour la 6e place.

Au bout d'un quart d'heure, Monaco avait déjà un écart de cinq buts. Avec un jeu rapide aussi bien sur contre-attaque que sur jeu de transition, Monaco a fait la différence notamment grâce à Claire, Kasperkiewicz, Mohamed et Dumas. Marseille, d'habitude très solide, a néanmoins réussi à combler l'écart en exploitant les risques offensifs asémistes. Par la suite, un temps mort rouge et blanc a remis le jeu en place, cinglant 5-1 dans la foulée pour Monaco malgré les rotations. Mené par Oversteyns, fidèle leader, Monaco menait de trois longueurs à la pause.

La deuxième mi-temps a proposé un jeu plus équilibré. Malgré les tentatives marseillaises, les équipes sont restées au coude à coude tout le reste de la partie. En effet, le sursaut d'orgueil marseillais n'a pas suffi à faire plier les Monégasques qui se sont finalement imposés 33 à 28.

« On a fait preuve de maîtrise sur la globalité de la partie. Il y a eu quelques fautes techniques inhabituelles dans le jeu offensif, mais c'est le prix du jeu que l'on propose », a précisé Xavier Mangemain, manager général de l'ASM Handball.

À l'issue de cette rencontre, les Rouge et Blanc ont affiché une vraie satisfaction puisqu'ils ne s'étaient plus imposés à Marseille depuis 2013 et la montée en N2. Les joueurs ont su se battre jusqu'au bout et rester motivés. Pour cette fin de championnat, ils occupent actuellement la sixième place.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.