“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Basket : Akpomedah veut garder le cap

Mis à jour le 08/01/2016 à 05:08 Publié le 08/01/2016 à 05:08
Cyril Akpomedah et la Roca Team veulent défendre leur 2e place demain au Havre.

Cyril Akpomedah et la Roca Team veulent défendre leur 2e place demain au Havre. J-F. Ottonello

Basket : Akpomedah veut garder le cap

Un match de reprise facile au Havre (18e), demain pour la Roca Team ?

Un match de reprise facile au Havre (18e), demain pour la Roca Team ? On ne la fera pas à Cyril Akpomedah…

Le capitaine de l'AS Monaco en a trop vu au cours de sa longue carrière en Pro A pour se laisser glisser vers un excès de confiance. Excellent lors du dernier match en 2015 contre l'ASVEL, « Akpo » compte repartir sur les mêmes bases demain en Normandie.

Affronter le Havre pour une reprise, ce n’est pas forcément le bon timing?
Il faut se remettre dans le rythme et on a perdu Nelson, qui était un joueur important. Il faut donc à la fois trouver le bon tempo et les nouveaux ajustements. Le Havre sera plus en jambes car ils ont joué mercredi en Europe Cup. Ils n’auront rien à perdre car on est mieux classés qu’eux. Ils vont prendre plus de risques et si ça fonctionne, ça peut devenir compliqué. C’est à nous de prendre le match par le bon bout

Comment s’y prendre contre une gâchette comme Vassallo (le Portoricain du Havre, meilleur scoreur de Pro A)?
Il faut aussi se méfier de ceux qui peuvent prendre le relais par surprise. Donc, bien défendre sur Vassallo, oui, mais pas que... Surtout que Le Havre perd tous ses matches mais pas de beaucoup. Il y a donc bien un moment où ça va tourner. Faisons en sorte que cela arrive après nous.

La Roca Team garde les pieds sur terre?
Rien n’est gagné pour personne! Il fallait battre l’ASVEL pour se qualifier pour la Leaders Cup. D’habitude, la qualif’ se joue beaucoup plus tôt. C’est très serré et cela fait d’autant plus plaisir d’y être. Maintenant, il faut continuer (Akpomedah a gagné la Semaine des As en 2011 et la Leaders Cup en 2013 avec Gravelines).

Depuis quelques matches, vous avez retrouvé un rôle important dans la rotation…
Je me suis toujours entraîné à fond, en attendant que l’on fasse appel à moi. On ne sait jamais quand cela va arriver. Quand l’équipe gagne, tu ne vas pas te plaindre parce que tu joues moins. On a des rotations de qualité. Personnellement, j’ai toujours cherché à évoluer dans des équipes qui jouent le haut du tableau.Aujourd’hui, je préfère jouer un peu moins et essayer de gagner des choses. Des gros matches, de l’intensité et surtout un but, c’est vraiment ce qui me fait avancer. Après Le Havre, vous enchaînerez par un nouveau gros match à la maison contre Limoges.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct