“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Aviron: Quentin Antognelli défendra son titre à domicile

Mis à jour le 14/09/2016 à 05:03 Publié le 14/09/2016 à 05:03
Quentin Antognelli, ici à Poznan pour les mondiaux universitaires, représentera la Principauté aux mondiaux d’aviron de mer, fin octobre à Monaco.

Quentin Antognelli, ici à Poznan pour les mondiaux universitaires, représentera la Principauté aux mondiaux d’aviron de mer, fin octobre à Monaco. Photo DR

Aviron: Quentin Antognelli défendra son titre à domicile

C'est dans la baie de Monaco que Quentin Antognelli bouclera véritablement cette saison internationale avec les mondiaux d'aviron de mer mais la saison en rivière s'est achevée à Poznan par les mondiaux universitaires.

C'est dans la baie de Monaco que Quentin Antognelli bouclera véritablement cette saison internationale avec les mondiaux d'aviron de mer mais la saison en rivière s'est achevée à Poznan par les mondiaux universitaires. Le skiff est un bateau très particulier mais dans lequel le rameur monégasque se sent bien : « C'est l'inverse du huit, l'ambiance quand on rame en skiff est différente. C'est l'individualité qui compte, cela forge le mental. On est seul responsable de ses réussites ou de ses échecs. »

Quentin a passé son mois d'août en stage afin de préparer les mondiaux U23 qui se déroulaient à Rotterdam aux Pays-Bas, un championnat qu'il a terminé à la 3e place de la finale B, un meilleur classement encore que l'an passé, dans l'élite mondiale des skiffeurs juste derrière le champion du monde 2015.

Le week-end suivant, il prenait part aux mondiaux universitaires à Poznan en Pologne où, là encore, c'est sur une troisième place en finale B qu'il terminait l'épreuve, l'enchaînement des échéances dans des conditions pas toujours évidentes n'ayant sûrement pas facilité les choses. Le 22 octobre, c'est à Monaco qu'il défendra en mer, avec son coéquipier Giuseppe Alberti, son titre de champion du monde en double sous les couleurs de la Société Nautique de Monaco à l'occasion des championnats du monde d'aviron de mer.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct