“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

ASM : sans contestation

Mis à jour le 15/11/2016 à 05:09 Publié le 15/11/2016 à 05:09
Pauline Machu a parfaitement su combiner son jeu intérieur pour offrir la victoire à ses coéquipières.

Pauline Machu a parfaitement su combiner son jeu intérieur pour offrir la victoire à ses coéquipières. A. Colman

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

ASM : sans contestation

L'AS Monaco recevait les filles de Saint-Chamond ce samedi.

L'AS Monaco recevait les filles de Saint-Chamond ce samedi. Après un début difficile avec beaucoup de ratés et de maladresses des deux côtés, les choses se mettaient en place doucement. L'ASM prenait le match à son compte, menant 18 à 10.

L'entame était aussi difficile pour l'arbitrage car, fait rare pour être souligné, la rencontre débutait avec un seul arbitre, l'autre prenant le match en cours de route.

Au début du second quart-temps, Monaco maintenait le rythme mais Saint-Chamond, grâce à une bonne adresse extérieure, restait au contact jusqu'aux deux minutes de folie monégasque pendant lesquelles Saint-Chamond voyait s'abattre la foudre avec l'entrée en jeu de Flavie Filonie et d'Emilie Lecocq, auteur de trois interceptions et de deux paniers à trois points qui faisaient décoller le score. Monaco se détachait alors, 35 à 20, avant le retour aux vestiaires.

À la reprise, Monaco déroulait parfaitement son jeu, alternant le jeu intérieur avec Pauline Machu, Aminata diop et Marylene Guerra qui s'en donnaient à cœur joie, sans oublier les extérieures, Stéphanie Meziane et l'adresse retrouvée de Maeva blanchi associée à la vitesse d'Hasnat Mahouchiza.

Les Monégasques maîtrisaient leur sujet et restaient concentrées, le troisième QT s'achevant sur le score de 59 à 26. La fin du match était difficile pour les adversaires qui, bien que vaillantes, ne pouvaient rien faire contre la puissance des filles d'Olivier Tuso qui concluaient par une très belle victoire, sans contestation possible, 80 à 38, devant des gradins bien remplis.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.