“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

ASM: Leonardo Jardim prolongé jusqu'en 2019

Mis à jour le 12/05/2015 à 17:32 Publié le 12/05/2015 à 17:24
Illustration Leonardo Jardim

ASM: Leonardo Jardim prolongé jusqu'en 2019

Le coach portugais arrivé en début de saison en remplacement de Claudio Ranieri a vu son contrat être prolongé jusqu'en 2019.

Le coach portugais arrivé en début de saison en remplacement de Claudio Ranieri a vu son contrat être prolongé jusqu'en 2019.

Décrié en début de saison après une succession de mauvais résultats, il ne lui restait plus qu'un an de contrat.

Mais Monaco, sous ses ordres, a bien redressé la barre tout au long de la saison pour figurer aujourd'hui, à deux journées de la fin, à la troisième place du classement en L1.

Convoitises de plusieurs clubs italiens

Plus fort encore, l'ASM a su se hisser jusqu'en quart de finale de la Ligue des champions et son entraîneur faisait l'objet de certaines convoitises de la part de plusieurs clubs italiens.

En prolongeant son entraîneur, le club de la Principauté s'inscrit donc sur le long terme.

"C’est un pas important pour notre club car nous souhaitons construire sur la durée" a déclaré Vadim Vasilyev, vice-président, sur le site du club.

"Le club est ambitieux et je le suis également"

Une juste récompense pour Leonardo Jardim : " Nous avons travaillé dur cette saison pour mettre en place ce nouveau projet et je suis convaincu que le meilleur est à venir. Il y a beaucoup de jeunes de qualité dans cette équipe, il faut poursuivre sur ce que nous avons montré cette saison. Le club est ambitieux et je le suis également."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct