“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

ASM-Juventus Turin : ça se bouscule au portillon

Mis à jour le 28/04/2017 à 05:16 Publié le 28/04/2017 à 05:16
Sous les parapluies, il fallait s'armer de patience avant d'espérer accéder aux guichets du stade et s'offrir un sésame pour la demi-finale.

Sous les parapluies, il fallait s'armer de patience avant d'espérer accéder aux guichets du stade et s'offrir un sésame pour la demi-finale. S.F.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

ASM-Juventus Turin : ça se bouscule au portillon

À moins d'une semaine des demi-finales de la Ligue des Champions, le stade Louis-II est déjà rempli à 95 % selon les organisateurs. Quelques billets restent peut-être encore à saisir…

Entre les averses à répétition et la tension à l'approche de l'échéance, les futurs spectateurs du choc Monaco-Juventus étaient plus que jamais impatients. Ou plutôt aspirants spectateurs pour la bonne centaine de personnes qui espéraient acheter leurs tickets devant le stade Louis-II, hier.

Le top départ pour s'offrir ces places a été donné à 14 h, aux guichets comme sur la billetterie en ligne. Quelques heures plus tard, hier soir, 95 % du stade était déjà rempli pour ce match qui se joue mercredi 3 mai. L'enceinte monégasque se prépare donc à accueillir au moins autant de monde que pour le match retour avec le Borussia Dortmund, mercredi 19 avril. Les guichets ayant fermé hier soir, la seule option pour obtenir sa place est à présent de se tourner vers la billetterie en ligne.

Priorités aux supporters

Pour faire face à cette affluence exceptionnelle, l'organisation a mis en place un système de préférence en faveur des supporters les plus assidus. « Si vous n'avez jamais assisté à un seul match de Champions League, vous n'aurez aucune place à coup sûr ! » assure un employé du stade. Pour acheter sa place, « toute personne qui se présente aux guichets doit être retrouvée dans la base de données 2016-2017 », poursuit-il.

Ce sera chose aisée pour Julien. Ce sexagénaire est un fervent de l'ASM. Pour lui, venir sur place pour acheter son billet relève presque du culte. « Même si c'est peut-être plus facile de commander sur internet, je préfère me déplacer au stade, comme pour le jour du match ! »

Toujours dans le même objectif, les organisateurs ont étendu le système des quotas : chaque personne ne peut acheter au maximum que deux places. Et elles sont nominatives !

Quantité limitée

Venu avec sa bande d'amis de Beausoleil, Arthur est presque assuré de se faire une soirée foot entre copains. D'abord, depuis le début de la saison, ils n'ont manqué que « deux matches exactement », insistent-ils. Ensuite, ils sont arrivés deux heures avant l'ouverture des ventes. Du coup, Arthur est plutôt serein : « Même si l'attente est un peu longue, ça vaut la peine pour un rendez-vous comme celui-là. » Un de ses compères enchaîne : « On compte bien mettre l'ambiance mercredi prochain. »

Côté réservations, un peu moins de 1 300 places sont dédiées aux supporters de la Juve, sur les 18 500 sièges que compte le stade Louis-II. La vague rouge et blanche l'emportera donc lors de ce match qui se jouera sans aucun doute à guichets fermés.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.