“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

ASM handball : tomber pour mieux se relever

Mis à jour le 07/09/2017 à 05:21 Publié le 07/09/2017 à 05:21
Dernière semaine de préparation avant le retour à la compétition, samedi.

Dernière semaine de préparation avant le retour à la compétition, samedi. J.B.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

ASM handball : tomber pour mieux se relever

Après une saison moyenne, le coach et les joueurs ont de grandes ambitions cette année

Le recrutement n'était pas à la hauteur de ce que l'on attendait, il y avait un nouvel environnement à adopter… Même si on a très bien terminé (six victoires, un nul et une défaite, NDLR), notre saison 2016-2017 a été moyenne. Mais elle a eu le mérite de jeter de nouvelles bases. »

Xavier Mangematin, entraîneur de l'équipe Nationale 2 de l'AS Monaco Handball, ne se cache pas derrière les excuses. La saison était en deçà des attentes, c'est un fait. Mais faut-il pour autant fermer les yeux, tout mettre à la poubelle et ne pas retenir les leçons du passé ? Certainement pas : « Notre intérêt est de repartir sur une nouvelle dynamique positive, dans la continuité de cette fin de saison. Il faut surfer sur ces bons résultats. »

Une préparation intense

Les joueurs avaient rendez-vous le 3 août pour la reprise. Des activités annexes, toujours en lien avec le ballon, étaient au programme. Puis l'équipe a pris ses quartiers à Tignes durant une semaine. « On a axé sur le travail physique et le handball. On s'entraînait quasiment trois fois par jour », explique Xavier Mangematin.

Si la préparation était le maître mot de cette semaine savoyarde, le stage était également l'occasion de tisser des liens entre les joueurs. « Outre le travail physique, il y avait d'autres objectifs, avance l'entraîneur de 31 ans. Le premier était d'apprendre à se connaître avec les nouveaux. C'est toujours important. L'an dernier, on n'avait pas pu organiser ça… »

Le retour sur le Rocher rimait avec série de matchs amicaux. Hormis deux défaites dont une contre le Cavigal (2e division), la suite relevait d'un sans-faute. Des victoires contre deux futurs adversaires de N2, Saint-Raphaël et Antibes, mais surtout un tournoi international remporté en Italie où les Monégasques ont gagné cinq de leurs six rencontres. « Ces résultats mettent une dynamique positive mais il ne faut pas se tromper, l'objectif des matchs amicaux est de travailler, replace Xavier Mangematin. C'est important aussi de perdre en préparation, pour voir comment les gens réagissent. On est satisfaits de ce qu'on a vu. L'équipe est sur une courbe ascendante. Il faut récupérer et mettre plus d'intensité lors des prochains matchs. »

Retour de la compétition

À l'aube d'une nouvelle saison qui débutera samedi par le premier tour de coupe de France (voir ci-dessous) et qui est allongée de deux semaines par rapport à l'an dernier, Xavier Mangematin s'attend à un championnat relevé : « Notre groupe est très homogène, il y a quatre centres de formation… Ce ne sera pas facile. On va rapidement jouer de grosses équipes donc on connaîtra vite notre position. Il faudra prendre aussi en compte les blessures, l'état d'esprit… Tenter un top 3 serait bien. Je pense que c'est notre place et qu'on en est capable. Mais la seule réalité, c'est le terrain qui nous la rappellera. »

Pour cela, il faudra s'appuyer sur le travail effectué en préparation et sur les nouvelles recrues. Deux facteurs qui donnent confiance à l'entraîneur monégasque. « Collectivement, on est bien plus en avance que l'an dernier. On a une base de jeu déjà assise par rapport aux joueurs qui étaient là, c'est une première force. Puis notre dynamique de fin de saison et l'état d'esprit doivent en devenir une supplémentaire. Les joueurs maîtrisent leur sujet, ont confiance en eux, se connaissent et vivent bien ensemble. Le recrutement ajoute une plus-value à ce groupe. Ce seront les forces sur lesquelles on pourra capitaliser. Nous sommes plus armés et équilibrés que l'an dernier. » Car, parfois, il faut savoir tomber pour mieux se relever.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.