“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

ASM, Detras et cantines au menu des élus de La Turbie

Mis à jour le 22/02/2016 à 05:02 Publié le 22/02/2016 à 05:02
Les élus, réunis en conseil municipal vendredi soir en mairie.

Les élus, réunis en conseil municipal vendredi soir en mairie. Michael Alesi

Je découvre la nouvelle offre abonnés

ASM, Detras et cantines au menu des élus de La Turbie

Quid de la refonte du centre d'entraînement de l'AS Monaco à La Turbie ?

Quid de la refonte du centre d'entraînement de l'AS Monaco à La Turbie ? La question a été posée vendredi soir par l'élu de l'opposition André-François Pellegrin en conseil municipal. « Les discussions sont en cours », a fait savoir le maire, Jean-Jacques Raffaele, évoquant le dossier.

Les travaux du centre d'entraînement doivent être financés à 100 % par le club monégasque. En échange, le gouvernement princier doit réaliser des travaux de réaménagement du stade Louis-II.

« Les études sur le projet du stade Louis-II sont toujours en cours. L'AS Monaco doit sûrement attendre que ce soit lancé pour ensuite démarrer les travaux du centre d'entraînement », estime le maire.

Le conseil municipal de La Turbie a ensuite adopté une série de délibérations. Voici ce qu'il faut surtout retenir.

Subvention discutée pour le projet Detras

La construction d'un ensemble immobilier - la villa Augusta - dans le quartier Detras n'en finit plus de soulever des polémiques. Si le chantier est acté et la livraison estimée pour début 2019, le conseil municipal a voté, vendredi, une subvention de 90 000 euros à Habitat 06, nécessaire à l'équilibre financier du projet. Une situation qui a fait monter au créneau les membres de l'opposition.

« Le maire, à diverses reprises, avait confirmé que les 41 logements sociaux du programme Detras seraient réservés aux Turbiasques. En ce cas, pourquoi cette subvention destinée à racheter trois logements sociaux ? » questionne André-François Pellegrin.

« Cela permet d'avoir le contrôle sur l'attribution de tous les logements sociaux du projet, répond Jean-Jacques Raffaele. Les retards dus aux recours sur ce projet ont fait tomber des subventions. »

En somme, trois appartements sociaux du projet auraient pu être sous l'attribution d'un autre organisme mais, via cette subvention, la municipalité pourra disposer de ce contingent pour satisfaire davantage de demandes de Turbiasques. « On croule sous les demandes, 70 % des habitants de La Turbie sont éligibles au logement social, c'était important d'avoir leur contrôle », ajoute le maire.

Cantines : tarif spécifique pour les allergies alimentaires

Nouveau tarif des repas dans la restauration scolaire pour les enfants sujets à des allergies alimentaires. « Un repas spécifique pour enfant allergique nous est facturé 400 % plus cher que le prix de base par notre fournisseur, explique le maire. Je vous propose que nous prenions en charge la moitié du surcoût. » Ainsi en moyenne, un repas classique est facturé entre 2,20 euros et 4 euros selon les revenus des parents. Les repas spécifiques seront facturés entre 6,22 euros et 8 euros. « Discriminatoire » pour le conseil de l'opposition, Jean-Philippe Gispalou. « Nous n'avons pas le choix, ces coûts ne sont pas neutres pour la commune », lui a répondu le maire. Avant de promettre que des ajustements pourraient être envisagés s'il n'y avait que très peu d'enfants concernés.

Adhésion à l'association des sites historiques Grimaldi de Monaco

Comme une trentaine de communes en France et en Italie, La Turbie vient d'adhérer à l'association « Sites historiques Grimaldi de Monaco ». Un groupement de villes et villages qui portent dans leur histoire les traces du passage des Grimaldi.

« Il va sans dire qu'à travers les liens historiques très anciens qui unissent depuis des millénaires la Principauté et La Turbie, sans omettre la perspective de retombées touristiques, il me semble opportun d'adhérer », a estimé le maire. L'association prévoit l'édition d'un guide touristique, des plaques d'indication et des manifestations dans l'année. Cotisation annuelle : 200 euros.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.