“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

AS Monaco : la bonne année ?

Mis à jour le 19/09/2017 à 05:12 Publié le 19/09/2017 à 05:12
Drew Joyce, le meneur US en provenance du Bayern Munich, devrait délivrer quelques caviars dont il a le secret à Gaston-Médecin, sous le nouveau «Cube», un tableau d'affichage au goût NBA.

AS Monaco : la bonne année ?

L'ASM a présenté hier aux médias sa nouvelle Roca Team. Derrière les discours prudents, le club rêve de décrocher au bout de la route le titre de champion qui lui échappe depuis deux ans

À Monaco non plus, les ballons ne sont pas sertis d'or. Mais si le club de la Principauté n'avait pas les moyens cet été de retenir ses pépites (Ouattara est en NBA, Bost et Davies en Euroligue), le club du président ukrainien Sergey Dyadechko a fait ce qu'il fallait pour rester ambitieux. L'ASM a notamment attiré une figure de la ProA (Paul Lacombe, ex-Strasbourg), une star de l'Eurocup (Kikanovic, ex-Berlin) et le meilleur passeur de l'histoire de la Bundesliga (Dru Joyce).

« On visera encore les play-offs, et ensuite, avec l'aide de Sainte Dévote, tout est possible !», a lâché le vice-président, Paul Masseron, hier lors de la présentation de l'équipe à plus de 20 médias présents à Gaston-Médecin. Il faut dire que la mésaventure des deux dernières saisons (1ère place en saison régulière, titre en Leaders Cup, mais élimination en play-offs) est encore dans les esprits.

« Depuis 2011, le vainqueur de la phase régulière n'a jamais été champion de France. Le basket français aime le suspense et les scénarios à rebondissements », glisse Sergey Dyadechko. L'absence de réussite (tomber sur l'ASVEL au 1er tour, facture à la main d'Amara Sy lors de la belle) n'a pas aidé l'ASM en mai dernier, d'où le clin d'œil aux esprits protecteurs cette saison... Plus sûrement, le fait d'avoir conservé le sorcier du Monténégro, Zvezdan Mitrovic, est un gage de continuité. « Notre meilleure recrue de l'intersaison ? Le coach ! »; aime à répéter le manager général, Oleksiy Yefimov. Le club, qui vise cette saison la barre des 800 abonnés, sait qu'il peut désormais compter sur un public. Des fans qui vont découvrir le «Cube», un nouveau tableau d'affichage géant, à la mode NBA, fixé en aplomb du rond central. Vidéos, ralentis, kiss cam à venir, il y en aura pour tous les goûts. Ne reste plus à la Roca Team qu'à sortir encore le grand jeu.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct