“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

AS Monaco II : sans enjeu, avec envie

Mis à jour le 21/05/2017 à 05:07 Publié le 21/05/2017 à 05:07
Menés à la pause par la réserve olympienne, les partenaires de Bongiovanni (à gauche) et d'Andzouana (au centre) ont renversé le cours de la partie en seconde période.

Menés à la pause par la réserve olympienne, les partenaires de Bongiovanni (à gauche) et d'Andzouana (au centre) ont renversé le cours de la partie en seconde période. Jean-François Ottonello

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

AS Monaco II : sans enjeu, avec envie

Quelques jours après le sacre des pros au Louis-II, la CFA monégasque recevait la réserve de l'Olympique de Marseille pour un match sans enjeu.

Quelques jours après le sacre des pros au Louis-II, la CFA monégasque recevait la réserve de l'Olympique de Marseille pour un match sans enjeu. Assurées d'être maintenues, les deux équipes se sont montrées timides lors du premier quart d'heure avant que Monaco ne prenne l'ascendant dans le jeu.

Entraînés par le rythme de leur numéro 10, Bongiovanni, les Rouge et Blanc ont inquiété les Phocéens sans pour autant concrétiser. A la 16e, Javier Garcia Guillen parvenait à percer la défense adverse mais poussait trop son ballon, capté par Suan Besic, sollicité quelques minutes plus tard par une frappe à ras du sol de Bongiovanni.

« Allez les gars, on y est plus », entendait-on dans les rangs marseillais. Un coup de pied arrêté (26e) aura suffi à remettre l'OM dans son match. Florian Andréani repoussait le coup franc de Sari dans les pieds de Dinaj pour le premier but de la rencontre.

La confiance changeait de camp. Les Olympiens se sont ensuite montrés menaçants face au gardien monégasque, auteur d'une double parade deux minutes après l'ouverture du score.

A la mi-temps, les Marseillais menaient 1-0.

Piquée dans son orgueil, l'ASM a sévi au retour des vestiaires. Bien rentrés dans la seconde période, les joueurs de Souleymane Cissé n'ont pas tardé à revenir au score. Dès la 49e, Yoann Etienne inscrivait le but de l'égalisation. Deux minutes plus tard, son coéquipier Guévin Tormin donnait l'avantage à son équipe. Enflammés, les Monégasques se sont offert un troisième but sur une frappe lointaine de Yhoan Andzouana (68e).

Florian Chabrolle tentait de réduire la marque pour l'OM sur une frappe enroulée, qui passait juste au-dessus de la lucarne d'Andréani de nouveau mis à contribution sur un tir cadré de Sacha Marasovic (78e).

En fin de rencontre, Monaco est passé tout près d'un quatrième but après un centre à ras de terre de Corentin Tirard pour Bongiovanni qui envoyait le ballon dans les airs. Qu'importe, la victoire était là.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.