“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ambiance des grands soirs pour la première au Louis-II

Mis à jour le 19/08/2018 à 05:08 Publié le 19/08/2018 à 05:08

Ambiance des grands soirs pour la première au Louis-II

Malgré un résultat final décevant, hier était un grand jour pour les supporters rouge et blanc, avec le premier match à domicile de la saison pour l'AS Monaco. Nous les avons suivis, avant et pendant la rencontre

Il est à peine 18 heures, que déjà de nombreux supporters parés de rouge et de blanc se dirigent vers le Louis-II. Beaucoup d'entre eux font un arrêt à la boutique, submergée en ce jour de match un peu particulier, puisqu'il s'agit de la première rencontre à domicile de la saison. Les hommes de Leonardo Jardim, face au LOSC, vont fouler pour la première fois la toute nouvelle pelouse à l'occasion de cette 2e journée de Ligue 1. Une ambiance particulière entoure le stade de la Principauté. De la joie, de l'excitation, l'AS Monaco est enfin de retour à la maison.

Il vient chaque année exprès depuis Paris

Certains n'ont pas hésité à traverser l'Hexagone pour l'occasion. Aux abords du stade, alors que sa petite fille est en train de se faire peindre les joues en rouge et blanc, Pierre-Yves Bonnifet nous explique que chaque année, il s'arrange pour venir en vacances à proximité du Rocher afin d'assister au premier match de son club de cœur à domicile. « L'an passé, nous étions venus pour Monaco-Toulouse, et l'ASM l'avait emporté 3-2 », se remémore le Parisien. Et puis, il y a les habitués comme Marc, qui lâche un grand « ça fait plaisir de revenir au Louis-II ! » Eliette et son fils Vincent, fervents supporters de l'AS Monaco depuis près d'une trentaine d'années, sont eux venus spécialement de Melve, un petit village du département des Alpes-de-Haute-Provence : « Nous avons eu de la chance, car nous avons réussi à avoir les deux dernières place de la tribune Pesage », raconte la Melvéine.

Pas moins de 13 000 spectateurs

Le stade est quasiment plein, c'est une belle première. Les spectateurs sont au nombre de 13 000. Parmi tout ce monde, en tribune Honneur, Didier Deschamps et Nagui sont aussi de la partie. Cette saison, la capacité du Louis-II sera réduite à 16 003 places contre les 18 523 habituellement disponibles, en raison de travaux à l'étage supérieur de la tribune première. Qu'importe, les ultras monégasques, au maximum de leur forme, pallient l'absence de supporters. Et quand ils donnent de la voix, « c'est tout le stade qui se met à chanter », ou à taper des mains. Et à l'opposé, la centaine de supporters lillois leur répond. On ne s'aventurera pas à rapporter les paroles et les chants des uns et des autres. Mais avant le coup d'envoi, c'est en totale communion que Monégasques et Lillois ont rendu hommage aux victimes de l'effondrement meurtrier du pont Morandi de Gênes, avec une minute d'applaudissements.

Du spectacle malgré le score vierge

Du spectacle, il y en avait dans les tribunes, mais aussi sur le terrain. Malgré un match nul et un score resté vierge (le seul de la soirée en Ligue 1), tous ont pu assister à un match de qualité. De part et d'autre, Monégasques et Lillois ont tenté tout du long de déverrouiller leur compteur. Le capitaine Radamel Falcao a eu la meilleure occasion en bénéficiant d'un penalty, malheureusement manqué (69e). Mais les supporters de la Principauté ne sont pas rancuniers. À la fin de la rencontre, les joueurs ont été gracieusement applaudis par un public, qui n'attend désormais qu'une seule chose : le prochain match.

 Séance de maquillage pour être tout beau, en rouge et blanc bien sûr !  Foule à la billetterie : l'affluence était hier au rendez-vous  Mamie, supportrice n°1  Séance photo avec la mascotte du club, Bouba.
Séance de maquillage pour être tout beau, en rouge et blanc bien sûr ! Foule à la billetterie : l'affluence était hier au rendez-vous Mamie, supportrice n°1 Séance photo avec la mascotte du club, Bouba. E. A.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.