Réforme des retraites: l'enjeu de l'emploi des seniors

Le projet de réforme du système de pensions augure une prolongation du nombre d’années cotisées. Le recul de l’âge de départ impose une grande question : l’emploi des +50 ans.

Article réservé aux abonnés
Margot Dasque Publié le 27/09/2022 à 07:15, mis à jour le 27/09/2022 à 08:23
Les seniors en quête de travail peuvent être accompagnés par des dispositifs spéciaux de Pôle emploi.. Photo Sébastien Botella

L’addition s’il vous plaît! Oui, mais à quel âge? En remettant sur la table son projet de réforme des retraites, le président de la République s’attaque à un sujet on ne peut plus délicat. Avec une première interrogation cristallisant les inquiétudes: le recul de l’âge de départ sera-t-il porté à 64 ans? Voire plus? Faudra-t-il partir plus tard pour gagner moins?

Des questions qui pourraient trouver leurs réponses prochainement. Car le gouvernement l’a annoncé: il décidera "à la fin de la semaine" quelle méthode sera choisie. Le système de pensions pourrait ainsi être revu via un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

Les A.-M.: premier employeur en Paca

Dans tous les cas, il faudra travailler plus tard. Une situation interrogeant clairement sur l’employabilité des séniors. Certes, des accompagnements existent, mais le marché de l’emploi est-il prêt? Dans les Alpes-Maritimes (1), le taux d’emploi des 50-64 ans s’élève à 62% - le plus fort de la région Paca - quand il atteint 55% dans le Var.

Mais que recherchent les demandeurs d’emploi? Dans le top trois: concierges, cadres dirigeants des grandes entreprises et pharmaciens. Des profils pas toujours compatibles avec les annonces. D’où la nécessité de devoir, souvent, se former.

C’est mieux chez nos voisins européens?

L’herbe est-elle plus verte ailleurs? "Pas forcément", souligne Sergio La Rosa, fondateur de Riviera expert conseil, à Roquebrune-Cap-Martin: "Dans certains pays, vous n’avez pas toujours le droit à une retraite. Par exemple, en Italie, il vous faut vingt ans de cotisation."

 

Et on gagne plus chez nous? "Dans les pays nordiques, le montant est plus élevé. Mais nous n’avons pas le régime le moins avantageux par rapport à nos voisins européens." Qui, d’ailleurs, pour une grande partie, envisagent de reculer l’âge de départ de leurs travailleurs.

En Allemagne, par exemple, ce niveau devrait augmenter progressivement pour atteindre 67 ans - au lieu des 65 actuels - en 2031. Lors de l’entrée en vigueur de cette loi outre-Rhin, des experts sont montés au créneau - la Bundesbank ayant même vivement conseillé d’étendre cette limite à 69 ans et 4 mois. Estimant ainsi que l’équilibre financier pourrait être atteint en couplant cela à une baisse des pensions.

"Il faut rétablir les finances publiques"

Gagner moins pour perdre… moins? Le message passé hier en Conseil des ministres par le locataire de Bercy, Bruno Le Maire, est clair: il faut "rétablir les finances publiques" de la France. Et cela passe donc par le dossier des retraités. De gré ou de force. Car si la Première ministre a prononcé le mot "compromis", elle n’a pas écarté le recours à l’article 49.3 (2). Ambiance.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.