Rubriques




Se connecter à

Le Français Emilien Jacquelin conserve son titre mondial de la poursuite en biathlon

Le Français Emilien Jacquelin a conservé son titre mondial de la poursuite, dimanche aux Championnats du monde de biathlon à Pokljuka.

AFP Publié le 14/02/2021 à 15:25, mis à jour le 14/02/2021 à 15:29
Le Français Emilien Jacquelin, vainqueur de la poursuite aux Championnats du monde de biathlon, le 14 février 2021 à Pokljuka (Slovénie) AFP / Joe Klamar

Jacquelin, qui a devancé le Suédois Sebastian Samuelsson et le Norvégien Johannes Boe avec un magnifique 20/20 derrière la carabine, s'offre une 2e médaille en Slovénie après le bronze glané lors du sprint vendredi et le 6e de sa carrière aux Mondiaux.

Il s'agit du 4e podium pour la France et le premier titre depuis le début de la compétition pour les Bleus après l'argent de Simon Desthieux (sprint hommes) et d'Anaïs Chevalier-Bouchet (sprint dames) et le bronze de Jacquelin sur le sprint.

Le Français Emilien Jacquelin, sur le pas de tir lors de la poursuite aux Championnats du monde de biathlon, le 14 février 2021 à Pokljuka (Slovénie) AFP / Jure Makovec.

Parti avec 13 secondes de retard, Jacquelin (25 ans) a basculé en tête après le premier tir couché en compagnie de Johannes Boe avant de se retrouver seul en première position à la suite de son 2e passage sur le pas de tir, en profitant d'une erreur du leader de la Coupe du monde. Il a ensuite creusé l'écart grâce à des tirs debout supersoniques.

Jacquelin a ainsi confirmé qu'il était l'homme des grands rendez-vous et qu'il excellait dans les courses à confrontation directe puisque ses deux succès sur le circuit ont été acquis à chaque fois en poursuite aux Mondiaux. Il devient le 2e Français à conserver sa couronne mondiale dans cette spécialité après son idole Martin Fourcade.

 

Derrière Jacquelin, les Bleus ont été encore aux avant-postes, Quentin Fillon-Maillet terminant 4e et Simon Desthieux 5e.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.