Le personnage de Vera dans "Scooby Doo" fait son coming-out

C'était un secret de polichinelle, qui n'avait encore jamais pu être révélé lors des aventures de "Scooby Doo": Vera, l'intello de la bande du chien détective, fait son coming-out dans le prochain film d'animation de la franchise.

AFP Publié le 05/10/2022 à 22:46, mis à jour le 05/10/2022 à 22:48

Les clips de ce nouvel opus, "Trick or Treat Scooby Doo", réalisé spécialement pour Halloween, montre Vera Dinkley rougir dans sa sempiternelle robe orange, les lunettes embuées par l'émotion, lorsqu'elle rencontre la méchante du film, la costumière Coco Diablo.

"Je craque tellement Daphné! Qu'est-ce que je dois faire? Qu'est-ce que je dois dire?", se confie-t-elle ensuite dans une autre scène dévoilée cette semaine sur les réseaux sociaux.

Le chien froussard "Scooby Doo" et ses amis ont commencé à résoudre des énigmes criminelles à bord de leur fameuse "Machine Mystère" en 1969, dans une série télévisée pour enfants qui a marqué plusieurs générations.

De nombreux fans de la franchise estimaient depuis longtemps que Vera était lesbienne, mais cela n'avait encore jamais été confirmé à l'écran.

 

Les producteurs des précédentes séries et films avaient déjà laissé de nombreux indices pour indiquer que Vera était queer, mais les studios n'avaient jusqu'ici jamais accepté d'en faire un personnage ouvertement LGBT.

En 2020, Tony Cervone avait par exemple posté une image de Vera sur Instagram avec un autre personnage féminin, sur fond de drapeau arc-en-ciel, le jour de la Marche des Fiertés.

"Nous avons tenté d'être aussi clairs que nous le pouvions il y a dix ans", avait écrit sur le réseau social le créateur de la série "Scooby Doo: Mystères Associés", diffusée entre 2010 et 2013.

"La plupart de nos fans ont compris. Pour les autres, je vous suggère d'y regarder de plus près", avait-il ajouté.

Le réalisateur du nouveau film, Audie Harrison, a expliqué à la radio publique NPR ne pas s'attendre pas à ce que la confirmation des affinités sexuelles de Vera soit "très révolutionnaire".

 

"J'ai simplement tenté de m'amuser avec une comédie sur un crush adolescent maladroit", a-t-il expliqué. "Cela étant dit, c'est vraiment bien de participer à la normalisation des représentations, surtout avec une franchise aussi connue que Scooby Doo!"

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.