Rubriques




Se connecter à

Le Festival TV de Monte-Carlo retrouve des couleurs

Un an après l’annulation de l’édition 2020 pour pandémie, le Festival TV de Monte-Carlo revient pour une édition 2021 différente mais très riche avec de nombreux invités prestigieux.

Mathieu Faure Publié le 18/06/2021 à 10:23, mis à jour le 18/06/2021 à 10:25
Le casting de Demain nous appartient sera encore présent cette année à Monte-Carlo. Photo Jean-François Ottonello

La parenthèse désenchantée de 2020 semble enfin refermée. Rendez-vous annuel incontournable du mois de juin, le Festival TV de Monte-Carlo avait pris, l’an dernier, la vague du Coronavirus en pleine figure et n’avait pas eu d’autre choix que d’annuler son édition. Un an plus tard, le Festival, qui célèbre sa soixantième édition, retrouve le sourire avec l’ouverture ce vendredi, et jusqu’à mardi, de son millésime 2021. Le Grimaldi Forum va pouvoir accueillir ceux et celles qui animent et font briller nos écrans de télévision tout au long de l’année.​

Tout n’est pas si simple puisque les restrictions sanitaires sont encore très strictes en dehors de France et, du coup, certaines stars n’ont pas pu faire le déplacement jusqu’en Principauté. Ainsi, les Américains mais également les Britanniques seront très peu représentés durant cette édition ce qui n’empêchera pas le plateau d’être copieusement garni, majoritairement par des artistes français.

Ainsi, on retrouvera David Ban, Léa François, Laurent Kerusoré et Élodie Varlet de Plus Belle la vie; Gwendoline Hamon et Alexandre Varga de Cassandre; Alexandre Brasseur, Ingrid Chauvin, Catherine Marchal, Clément Rémiens et de nombreux artistes d’Ici tout commence et Demain nous appartient mais également Bruno Salomone (Fais pas ci, fais pas ça), Franck Sémonin (Section de recherches), sans oublier le trio magique d’Engrenages  Audrey Fleurot, Caroline Proust et Thierry Godard – qui animera une master class sur la série, ce samedi, entre 15 h 30 et 16 h 15. Francis Huster, accompagné de Jéremy Banster, sera également présent pour présenter en avant-première Meurtres sur les îles du Frioul, un unitaire qui devrait bientôt être diffusé sur France TV.

JoeyStarr membre du jury

Des invités prestigieux sont également attendus durant toute la durée du festival comme Amandine Petit, Miss France 2021, Maëva Coucke, la lauréate de 2018, Frédérique Bel, Samuel Le Bihan, Déborah François, Antoine Duléry, Guillaume Labbé ou encore une partie du casting de Mixte, la dernière série d’Amazon.

 

Qui dit festival, dit jury. Pour celui de la fiction, présidé par le réalisateur suédois Mans Marlind (Shelter, Unerworld: Awakening), on retrouvera deux acteurs français en vogue : Arnaud Ducret et surtout JoeyStarr.

Comme d’habitude, six Nymphes d’Or seront remises lors de la cérémonie de clôture (meilleur film, série, création, actrice, acteur et un Prix spécial du jury) alors que quatre autres prix concerneront l’actualité (meilleur reportage d’actualité, grand reportage, documentaire et Prix spécial du jury). Le Festival décernera, comme tous les ans, des prix spéciaux qui consacrent, généralement, des documentaires ayant une prise directe avec l’actualité via trois récompenses distinctes, le Prix du Prince Rainier III, le Prix de la Croix-Rouge Monégasque et le Prix Amade.

Parmi les séries en compétition, on retrouvera la géniale série anglaise It’s A Sin, diffusée début 2021 sur Canal + mais également des avant-premières mondiales comme The Unbearable Lightness Of The Revolution (Allemagne), Ana, All In (Espagne), Line In The Stand (Israël), Roal & Beatric, The Tail Of The Curious Mouse (Royaume-Uni), The Defender (République tchèque) ainsi que d’autres séries en lice comme Piece Of My Heart (Finlande), Made For Love (USA) et Uncle Frank (USA). La série sud-africaine Reyka sera projetée en avant-première lors de la cérémonie d’ouverture présentée par Genie Godula accompagnée de Jimmy Jean-Louis, ce vendredi soir.

Darren Star récompensé

Une cérémonie qui permettra également de mettre en exergue, via une Nymphe d’honneur, le réalisateur américain Darren Star. Un showrunner que l’on ne présente plus puisqu’on lui doit des réussites planétaires comme Beverly Hills 90210, Melrose Place et Sex & The City pour laquelle il avait reçu un Emmy en 2001 ainsi que, récemment, Emily In Paris sur Netflix et dont la deuxième saison était récemment en tournage sur la Côte d’Azur.

Par ailleurs, même en période de crise sanitaire, le public fera, lui aussi, son grand retour. Une fan zone, découpée en plusieurs boxes (deux à trois personnes par box), pourra accueillir jusqu’à quatre-vingts personnes par demi-journée – tout en respectant distanciation et port du masque – pour voir défiler les stars sur le tapis rouge.

 

Les séances de dédicaces seront limitées, elles, à deux cents personnes avec le protocole sanitaire de rigueur et les séances de projection ouvriront avec une capacité de 70 %, jauge en vigueur dans les salles de spectacle en Principauté. Il reste encore quelques places disponibles. Pour cela, il faut se rendre sur le site internet du Festival. Ce n’est pas encore tout à fait comme avant mais c’est déjà une belle avancée et le public a d’ailleurs répondu massivement présent, la majorité des places étant partie en moins de deux heures.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.