Rubriques




Se connecter à

Helen Mirren reçoit la Nymphe de Cristal des mains du prince Albert-II

Prix d'interprétation féminine à Cannes en 1984 pour Cal et oscarisée pour The Queen en 2007, l'immense actrice britannique a reçu la Nymphe de Cristal pour l'ensemble de sa carrière hier

Thomas Michel Publié le 21/06/2017 à 05:17, mis à jour le 21/06/2017 à 11:16
Cette Nymphe récompense l'ensemble de sa carrière Photo JFO

Après Donald Sutherland, Patricia Arquette et Marg Helgenberger l'an dernier, le Festival international de télévision de Monte-Carlo est encore monté en gamme, hier soir, en décernant la Nymphe de cristal à Helen Mirren en clôture de la 57e édition.

 

Prix d'interprétation féminine à Cannes en 1984 (Cal) et Oscar de la meilleure actrice en 2007 (The Queen), Helen Mirren est montée sur scène pour recevoir son prix des mains du prince Albert II.

Face au souverain, l'interprète magistrale de la reine Elizabeth II a manifesté un réel amour pour la télévision, son présent et son avenir dans lequel elle aimerait s'inscrire. : "La télévision divertit, éduque, bouge les choses, transporte et change le monde. Nous sommes en train de vivre un moment passionnant de la télévision comme l'ont démontré tous les extraits diffusés ce soir. Des projets tellement extraordinaires et riches (...) Je regarde cette magnifique Nymphe qui récompense ma carrière passée comme quelque chose pour le futur, parce j'aimerais vraiment prendre part dans le futur de la télévision."

Regards tendres et complices entre Helen Mirren et 50 Cent. Photo JFO.
Lauréats de la Nymphe d’Or du "Reportage du journal télévisé" pour Mossoul: Fuir à tout prix, le journaliste Arnaud Comte et son caméraman Stéphane Guillemot (France 2) ont rendu hommage à leurs confrères Stéphan Villeneuve et Bakhtiyar Haddad tués par l’explosion d’une mine, la veille à Mossoul (Irak). Photo JFO.
L’actrice américaine Paget Brewster (Esprits criminels) manifestement flattée d’être accueillie par le prince Albert II sur le tapis rouge. Photo JFO.
L’ex Miss France Linda Hardy a joué les maîtresses de cérémonie sans accroc. Photo JFO.
Paula Patton (Somewhere Between) a, elle, joué avec les photographes. Photo JFO.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.