“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Kyle MacLachlan, alias Agent Dale Cooper dans Twin Peaks

Mis à jour le 19/06/2017 à 18:25 Publié le 19/06/2017 à 18:24
Kyle MacLachlan.

Kyle MacLachlan. Photo Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Kyle MacLachlan, alias Agent Dale Cooper dans Twin Peaks

 A l'occasion de la 57ème édition du Festival de Télévision de Monte-Carlo, Kyle MacLachlan, alias Agent Dale Cooper dans la célèbre série "Twin Peaks", a tenu une conférence de presse ce lundi.

Le sujet le plus abordé: le nouveau départ de la série, 26 ans après la dernière saison.

"Le moment (ndlr : pour le retour de Twin Peaks) est sûrement le bon", a confié Kyle MacLachlan.

Il a également parlé de sa carrière d'acteur en disant que "sans David Lynch (ndlr :créateur et producteur de Twin Peaks), [il] n'aurait pas eu de carrière dans le cinéma ou à la télévision."

Le tout début de la troisième saison, diffusé en avant première au Festival de Cannes, a laissé béat nombre de spectateurs: tout le monde semble être un peu perdu quant au scénario de ce nouvel opus de la série.

Kyle MacLachlan lui-même a avoué être "confus par le story-tellind de David Lynch".

La diffusion officielle des 18 épisodes de la nouvelle saison de Twin Peaks a commencé depuis le 30 mai en France, sur Canal+. 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.