Rubriques




Se connecter à

Avec la série Manipulations, France 2 prend des risques

Sur un sujet ô combien d’actualité et dramatique, Marine Delterme est confrontée à Marc Ruchmann, un dangereux pervers narcissique manipulateur. Une série choc.

Mathieu Faure Publié le 10/01/2022 à 11:30, mis à jour le 10/01/2022 à 11:12
Marine Delterme et Marc Ruchmann dans un drôle de duo. Photo France 2

Alors que les violences conjugales font la une, quotidiennement, des journaux, France 2 s’attaque à un sujet tout aussi complexe et d’actualité avec Manipulations, sa nouvelle mini-série de six épisodes qui démarre ce lundi 10 janvier à 21h05.

Marine Delterme, prend les traits de Maud, une businesswoman accomplie, mère comblée, entourée d’amis fidèles, qui va croiser Mathias (Marc Ruchmann), un homme qui semble capable de la combler.

Mais Maud ne voit pas ce qui se trame et quand son fils commence à fouiller, il comprend rapidement que sa mère est sous l’emprise d’un dangereux manipulateur pervers narcissique.

Un sujet de "société que l’on a voulu traiter sous l’angle du thriller avec de la tension, de l’émotion", souligne d’entrée Anne Didier, du service de la fiction de France TV.

"On aborde un sujet actuel: les relations toxiques autour d’un pervers narcissique, c’est une série avec du fond sans être ni glauque ni pesante", surenchérit le producteur Louis Grangé.

 

Pour Jeanne Le Guillou, créatrice et scénariste de la série, tout a débuté après être tombée sur un documentaire autour de femmes victimes de pervers narcissiques.

"Cela arrive souvent à des femmes de milieux complètement différents. Cet homme va s’accrocher à la faille de la femme pour l’isoler et en faire ce qu’il veut. On voulait montrer une autre forme de violence faite aux femmes car la violence psychologique est très destructrice."

Le duo sur une crête

Pour que la série trouve son rythme, il fallait un duo capable de jouer ce couple. Marine Delterme, que l’on connaît notamment pour son rôle dans Alice Nevers, est parfaite dans son rôle. Une femme que le scénario ne fait pas passer pour une grande naïve.

"Cela peut arriver à n’importe qui, embraye l’actrice. Plus la phase de départ, celle de la rencontre, est éblouissante, plus il est difficile de s’en défaire par la suite. On est dans une tension permanente. Personnellement, j’ai déjà vécu ce genre de situations, ça me parlait, et je trouvais le scénario bien écrit. Avec Marc, on a su rester sur la crête du jeu grâce au formidable travail de Marwen Abdallah, le réalisateur, qui a parfaitement su nous protéger. On a tourné la série dans l’ordre chronologique, cela permet de passer les paliers vers l’enfer petit à petit."

 

Pour étayer leur récit, les scénaristes n’ont eu qu’à piocher dans l’actualité funeste des violences conjugales, une matière qui prend de l’épaisseur quotidiennement...

Marine Delterme encore: "C’est simple de manipuler quelqu’un, c’est sans doute ça le plus dramatique. La frontière qui nous sépare du passage à l’acte de la manipulation est la seule barrière au final, et elle est fine. C’est si facile de faire douter quelqu’un en permanence..."

Pour jouer ce manipulateur: Marc Ruchmann, que l’on a vu récemment dans un tout autre registre dans Plan cœur sur Netflix. "C’est plein de petites phrases un manipulateur, on ne voulait pas vulgariser le personnage de Mathias. Je n’ai pas essayé de lui donner une raison ou une justification, seulement lui donner sens."

Un défi majeur pour Marwen Abdallah, le réalisateur. "On voulait rendre le personnage de Mathias cohérent, ne pas en faire un salaud détestable d’entrée."

Une série dense, difficile à jouer "car il faut faire mal à l’autre", lâche Marine Delterme. "On est sur le fil en permanence et ce n’est pas facile. Au fond d’elle, Maud est une femme d’une grande bonté et cela peut rendre naïf. C’est une situation malheureusement très banale..."

Selon Jeanne Le Guillou, "les pervers narcissiques sont souvent des hommes qui ont des mauvaises images d’eux-mêmes, comme les mythomanes, ils ont besoin de se raconter un personnage pour exister. Ils ont, eux-mêmes, une énorme faille, c’est pour cela qu’ils arrivent très facilement à déceler celles des autres." CQFD.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.