Rubriques




Se connecter à

"Le téléphone au volant est un vrai fléau", martèle la déléguée interministérielle à la Sécurité routière

Marie Gautier-Melleray, la déléguée interministérielle à la Sécurité routière, est aujourd’hui en déplacement dans le Var. Elle revient sur la campagne contre le téléphone au volant.

Propos recueillis par P.-L. Pagès Publié le 24/11/2021 à 09:30, mis à jour le 23/11/2021 à 19:37
Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle à la Sécurité routière. (Photo DR / © Cyril Entzmann / Divergence) DR / © Cyril Entzmann / Divergence

Vous venez à Toulon pour la mise en place de la plateforme Rendez-vous Permis. Mais qu’apporte cet outil en termes de sécurité routière?
Expérimentée depuis mars 2020 dans cinq départements, cette plateforme, dont l’objectif premier est de moderniser l’accès à l’examen pratique du permis de conduire, se généralise progressivement. Dans les faits, elle est déjà en service en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur depuis septembre dernier. En facilitant l’inscription à cet examen, on favorise l’éducation routière, premier pilier de notre sécurité sur les routes. Pour rappel, 1,9 million de permis de conduire sont délivrés chaque année, dont 1,5 pour le seul permis VL.

Mais les statistiques de la sécurité routière sont loin d’être satisfaisantes.
L’année 2021 n’est pas encore terminée, mais, à ce stade, elle est contrastée. D’après les chiffres dont nous disposons - notamment pour le Var, où le nombre de tués sur les routes affiche une baisse de 12% par rapport à 2019 -, 2021 est assez logiquement moins bonne que 2020 (pendant laquelle nous avions moins roulé du fait du confinement), mais reste meilleure que 2019. La baisse du nombre de morts est notable chez les automobilistes. Chez les conducteurs de deux-roues motorisés, la courbe est en revanche à la hausse. Quant à l’âge des victimes, la tranche des 18-24 ans est la plus touchée.

 

Que comptez-vous faire pour changer les mentalités? Une réforme du permis de conduire est-elle envisagée?
Sur le contenu du permis, une réforme très importante du permis moto a été engagée. Elle est entrée en vigueur en mars 2020 et il faut attendre encore quelques mois avant d’en mesurer l’efficacité. Par ailleurs, je suis pour qu’on poursuive les campagnes de sensibilisation, de communication. Tout particulièrement sur les dangers du téléphone au volant, responsable d’un accident mortel sur dix. C’est un vrai fléau. Avec le télétravail, on s’est rendu compte que de plus en plus de personnes utilisent leur téléphone en voiture. Désormais le nouveau mot d’ordre est: si tu conduis, je raccroche. L’autre campagne doit s’attaquer au danger des stupéfiants. Si les automobilistes ont pris conscience des risques liés à l’alcool, l’usage de stupéfiant n’est pas perçu de la même façon chez les 18-24 ans notamment.

Et la vitesse. Que pensez-vous des dispositifs de sécurité qui équiperont les voitures neuves à partir de l’année prochaine?
Quand on considère qu’un tiers des accidents mortels sont dus à la vitesse, ces nouveaux dispositifs, imposés par l’Union européenne aux constructeurs automobiles à partir de l’année prochaine, sont intéressants. Mais ces nouveaux dispositifs de sécurité routière seront surtout destinés à alerter le conducteur qui dépasse la vitesse autorisée. C’est valable pour les automobilistes qui dépassent la limitation de vitesse par inadvertance. Pour les autres…

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.