“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Voici pourquoi il faut éviter de trop se laver les mains

"Il faut vacciner massivement les jeunes contre le papillomavirus", ce virus à l...

Pourquoi le dépistage est primordial pour endiguer le cancer du sein

Selon un rapport rendu public hier, les cabines de bronzage émettent des rayonnements à forte intensité, équivalant à l'exposition à un soleil tropical.

Bronzage et cancer : faut-il interdire les UV artificiels ?

Les Assises de la sécurité se sont ouvertes, hier, au Grimaldi Forum.

Les 5 conseils de base pour se protéger face à la cybermalveillance

Vous faites du sport malgré la chaleur? Voici les conseils d'un spécialiste pour pratiquer en toute sécurité

Mis à jour le 14/08/2018 à 08:35 Publié le 14/08/2018 à 09:00
Le coach sportif : « Il est conseillé de s’hydrater avant, pendant et après l’effort.»

Le coach sportif : « Il est conseillé de s’hydrater avant, pendant et après l’effort.» Photo Jean-François Ottonello

Vous faites du sport malgré la chaleur? Voici les conseils d'un spécialiste pour pratiquer en toute sécurité

En été, lorsque le thermomètre franchit les 30 degrés, il faut être prudent quant à la pratique d’une activité sportive. Voici quelques conseils à suivre pour éviter la surchauffe.

Les grosses chaleurs et le sport sont-ils forcément incompatibles? "Oui et non. Il faut seulement prendre des précautions et savoir écouter son corps", répond du tac au tac Thomas Cretot, coach sportif à Monaco et ses environs.

Si les fortes températures peuvent en décourager plus d’un, d’autres au contraire continuent de pratiquer une activité physique régulière, mais pas toujours de manière très précautionneuse. Faire du sport en extérieur quand il fait très chaud, c’est redoubler de vigilance.

S’hydrater

C’est la règle numéro un et on ne le dira jamais assez. "Il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire. Il est conseillé de s’hydrater avant, pendant et après l’effort. On peut boire entre deux et quatre litres d’eau, ce n’est pas gênant", précise le coach sportif.

Il ajoute que sans une hydratation régulière, "il n’y pas de thermorégulation du corps et cela peut entraîner un coup de chaleur".

Un manque d’hydratation pendant l’effort peut se traduire par l’apparition de rougeurs ou par une hyperventilation, à savoir de grosses difficultés à respirer et à récupérer, mais aussi par des nausées, de la fièvre et dans le pire des cas, une perte de connaissance.

Il est impératif d’avoir les bons réflexes si l’on est confronté à l’un de ces symptômes. Trouver immédiatement un coin d’ombre, boire de l’eau fraîche et non glacée, recouvrir le corps de serviettes humides si cela est possible afin de permettre à l’organisme de thermoréguler le corps à nouveau.

En cas de malaise, il est conseillé de consulter un médecin en urgence ou d’appeler les secours.

Choisir les bons vêtements

La couleur de la tenue a toute son importance lorsque le thermomètre s’affole. Les vêtements participent, eux aussi, à une bonne régulation de la température du corps pendant l’effort.

"Les couleurs foncées comme le noir vont absorber la chaleur, alors que les couleurs claires vont avoir un effet de réverbération et évacuer la chaleur vers l’extérieur", explique Thomas Cretot.

De plus, grâce aux nouvelles technologies, il existe des vêtements qui permettent une aération maximale et aussi un meilleur confort pendant l’effort.

Une fois la séance terminée, il est préférable d’attendre que la température corporelle redescende avant de filer sous la douche: même si la tentation est grande, cela peut être dangereux pour le cœur.

Choisir le bon moment

Évidemment, la pratique d’une activité sportive quelle qu’elle soit en plein soleil et en plein après-midi est fortement déconseillée, surtout lorsqu’on n’en a pas l’habitude.

Pour le coach, "le choix des horaires est important. Privilégiez une activité sportive le matin très tôt ou le soir. Sinon, il existe dans l’arrière-pays monégasque des endroits adaptés pour faire du sport à n’importe quel moment de la journée car ils sont ombragés et c’est beaucoup plus agréable".

Adapter son effort

Autre conseil du spécialiste: "Inutile de vouloir battre ses performances lorsqu’il fait trop chaud, ce n’est pas le bon moment. Les personnes qui veulent perdre de la graisse ont souvent tendance à penser que transpirer énormément favorise la perte de matière grasse. Or, c’est totalement faux, car ce n’est pas parce que l’on va perdre beaucoup d’eau, que l’on va perdre de la graisse."

Qui dit chaleur, dit effort modéré. Dans ces conditions, il faut savoir prendre en compte sa fréquence cardiaque et favoriser les exercices à basse intensité.

Les exercices ou la course ne doivent pas faire augmenter votre fréquence cardiaque au-delà de 75% de la fréquence maximum. Jeune ou senior, entraîné ou non, il faut savoir écouter son corps.


La suite du direct