“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Une écolière et un collégien de Monaco testés positifs au coronavirus

Mis à jour le 11/09/2020 à 10:29 Publié le 10/09/2020 à 23:17
Deux cas de Covid ont été révélés dans une classe de CE2 de l'école FANB (notre photo prise lors de la rentrée), sur le Rocher, et dans une classe de 6e du collège Charles-III.

Deux cas de Covid ont été révélés dans une classe de CE2 de l'école FANB (notre photo prise lors de la rentrée), sur le Rocher, et dans une classe de 6e du collège Charles-III. Photo Dir. Com.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une écolière et un collégien de Monaco testés positifs au coronavirus

Deux élèves -les premiers en Principauté- dans deux établissements scolaires différents sont positifs à la Covid-19. Leurs camarades et les enseignants seront testés mais les classes restent ouvertes.

Le gouvernement princier l'a indiqué via un communiqué ce jeudi à 22h30: une jeune élève de primaire (CE2) de l’école François d’Assise - Nicolas Barré, située à Monaco-ville, a été testée positive à la Covid-19. La fillette devra respecter une quatorzaine à son domicile.

Conformément au protocole sanitaire défini par les autorités monégasques, les 24 élèves de la classe et l’enseignant, qui ont été en contact avec l'élève, feront l’objet d’un dépistage PCR. Les modalités de ces tests ont été communiquées aux familles et aux personnes concernées.

Au collège Charles-III, c’est un élève de 6e qui a été testé positif à la Covid-19. Ici aussi, les enseignants et les élèves qui ont été en contact avec le collégien se verront proposer un test PCR. De la même manière, les parents ont été informés par la direction de l'établissement afin de préciser les modalités du dépistage.

"Risque de contamination très faible"

"Même positifs, ces deux élèves sont considérés par les experts sanitaires comme des contacts à risque négligeable puisque, comme leurs camarades et leurs enseignants, ils portaient un masque en classe et respectaient l’ensemble des mesures barrières. Le risque de contamination est donc très faible", estime le gouvernement.

Les directions respectives des deux établissements scolaires ont annoncé la poursuite des cours dans les deux classes, moyennant le renforcement des gestes barrières. Concrètement, la distanciation sanitaire est augmentée, l'hygiène des mains renforcée et il y aura obligation d’une utilisation stricte des objets personnels.

Parallèlement à ces mesures, la température sera prise deux fois par jour chez chaque élève des deux classes et ce, pendant les 14 prochains jours, soit la période d'incubation potentielle du virus.

Dans son communiqué, le gouvernement princier rappelle que le port du masque est obligatoire pour tous les personnels scolaires et pour tous les élèves de plus de 5 ans.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.