“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une brochure pour aider les malades d'Alzheimer

Mis à jour le 20/09/2018 à 05:07 Publié le 20/09/2018 à 05:07

Une brochure pour aider les malades d'Alzheimer

Une équipe de médecins et de professionnels a concentré son savoir-faire pour donner des conseils pratiques aux aidants et aux familles. Un fascicule de « trucs et astuces » de 56 pages

Catherine Pastor et toute l'équipe de son association lancent aujourd'hui la diffusion d'une brochure tirée en 2 000 exemplaires et destinée aux aidants et accompagnants des malades d'Alzheimer. Le premier salon des services à la personne, organisé aujourd'hui à l'Auditorium Rainier-III, donne ainsi l'occasion, à la présidente de l'Association monégasque pour la recherche sur la maladie d'Alzheimer (AMPA) et au professeur Alain Pesce, qui animent une conférence-débat à 14 h, d'offrir au public le petit livre de 56 pages.

Le docteur Sandrine Louchart de la Chapelle, psychiatre, et le professeur Alain Pesce, chef de service en gérontologie clinique, tous deux au Centre Rainier-III, ont travaillé durant six mois pour rassembler les éléments d'informations pratiques et ainsi donner des « trucs et astuces » - pour reprendre l'expression de Federico Palermiti, directeur de la publication - afin de pouvoir vivre dans les meilleures conditions avec un malade. « Nous avons tenté d'apporter notre savoir-faire », souligne le docteur Sandrine Louchart de la Chapelle.

Environ 400 malades à Monaco

À partir de demain, Journée mondiale de la maladie d'Alzheimer, le livret sera téléchargeable sur le site de l'AMPA.

Le docteur Alain Pesce explique que, rien qu'à Monaco, le corps médical estime à 400 le nombre de malades d'Alzheimer. En France, ils seraient environ un million. Un chiffre qui donne une idée de l'ampleur de la maladie mais qui est forcément inexact puisqu'il n'existe pas de déclaration. De plus, le diagnostic des maladies de la cognition est très complexe et s'appuie sur un faisceau d'arguments… « Avec Alzheimer, on retient un diagnostic chronique et mortel, explique le Professeur Pesce. On doit donc au patient une réévaluation de ce diagnostic qui n'est peut-être pas le bon. C'est très important. »

Alors, parce qu'aucun médicament ne pointe à l'horizon, parce les patients peuvent être atteints avant 60 ans, Catherine Pastor a voulu faciliter, autant que possible, le quotidien des familles. Un volet présente également tous les parcours de soins et les prises en charge à Monaco.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct