“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un troisième décès causé par le Covid-19 à Monaco

Mis à jour le 16/04/2020 à 09:56 Publié le 15/04/2020 à 19:18
Illustration.

Illustration. Photo Philippe Arnassan

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Un troisième décès causé par le Covid-19 à Monaco

Le gouvernement princier a annoncé, ce mercredi soir par communiqué, qu'une nouvelle personne a succombé au Covid-19

Il s'agit d'un résident monégasque de 72 ans. Cela porte à trois le nombre de personnes décédées des suites du coronavirus.

Les deux premières victimes étaient deux hommes octogénaires ne résidant pas en Principauté.

Dans ce triste et funeste bilan sanitaire, on notera toutefois que, pour le troisième jour consécutif, aucun nouveau cas positif au Covid-19 n'a été révélé.

Le bilan sanitaire en Principauté reste donc, selon le décompte gouvernemental, à 93 personnes touchées par le coronavirus et testées officiellement. Six personnes supplémentaires, par rapport à la veille, sont déclarées guéries. Ce qui porte le nombre de patients guéris à 12.

9 personnes sont toujours hospitalisées, dont deux sont en réanimation.

"Les personnes présentant peu de symptômes sont invitées à se confiner à domicile tout en étant suivies médicalement. A ce jour, 108 patients sont pris en charge par le Centre de suivi à domicile", martèle le gouvernement.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.