“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un troisième cas positif recensé à Monaco et confiné à domicile

Mis à jour le 14/03/2020 à 10:52 Publié le 14/03/2020 à 10:46
La personne avait été prise en charge et testée au Centre hospitalier Princesse Grace.

La personne avait été prise en charge et testée au Centre hospitalier Princesse Grace. Photo J-F. O

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un troisième cas positif recensé à Monaco et confiné à domicile

Le gouvernement princier a confirmé ce samedi matin qu'un troisième cas positif au Covid-19 a été recensé en Principauté.

La personne avait été prise en charge et testée au Centre hospitalier Princesse Grace.

"Cette personne peu symptomatique a regagné son domicile dans le cadre du protocole de soins arrêté par les autorités monégasques avec mise en place d’un suivi médical coordonné par le CHPG" souligne le gouvernement dans son communiqué, sans donner pour l'heure d'autre renseignement sur le patient.

Mais en confirmant qu'une enquête épidémiologique est engagée afin de connaître les déplacements opérés par ce résident au cours des derniers jours et identifier les personnes avec lesquelles il aurait été en contact.

Ce patient s'ajoute aux deux premiers cas recensés ces derniers jours en Principauté.

D'abord un jeune britannique de 27 ans, il y a une dizaine de jours testé positif, qui depuis va mieux et a pu rentrer chez lui.

Puis jeudi, un septuagénaire britannique également, transféré vers un hôpital niçois dans un état qui, jeudi, ne présentait pas d'inquiétude.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.