“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Un très fort taux de légionelles détecté dans une crèche proche des "Jardins d'Apolline"

Mis à jour le 04/09/2018 à 09:39 Publié le 29/06/2017 à 05:53
Un taux de légionelles 5,3 fois supérieur à la limite autorisée à la crèche L'Île aux Bambins : c'est la fâcheuse nouvelle diffusée sur Facebook, mardi soir, par le gouvernement princier.

Un taux de légionelles 5,3 fois supérieur à la limite autorisée à la crèche L'Île aux Bambins : c'est la fâcheuse nouvelle diffusée sur Facebook, mardi soir, par le gouvernement princier. Photo Michaël Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un très fort taux de légionelles détecté dans une crèche proche des "Jardins d'Apolline"

Près des Jardins d'Apolline, le taux des bactéries était plus de 5 fois supérieur à la limite autorisée quand le prélèvement a été effectué le 19 juin. Difficile de vivre tranquille dans le quartier…

C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Mardi soir, le gouvernement princier a publié une information sur Facebook expliquant la présence de légionelles dans l'eau de la crèche L'Île aux Bambins de l'immeuble Hélios, situé dans le prolongement des Jardins d'Apolline. Une bactérie qui n'a aucun lien avec le désastre provoqué par les canalisations de l'ensemble immobilier voisin les Jardins d'Apolline, mais qui ajoute encore un peu plus d'émois chez les riverains. Car l'eau prélevée le 19 juin à la crèche révèle un taux 5,3 fois supérieur au seuil autorisé.

Immédiatement "les pommeaux de douche et les douchettes ont été démontés, le réseau a été purgé et des filtres anti-légionelles ont été installés", explique la Mairie de Monaco qui, elle, a pris soin d'alerter les médias.

De son côté, Jean-Michel Cucchi, président de la commission logement au Conseil national, demande "des mesures d'urgence". "Nous demandons que des analyses soient réalisées sur l'ensemble Helios et qu'une cellule de veille médicale soit mise en place par la Direction des Affaires sanitaires au CHPG pour l'ensemble des personnes potentiellement concernées."

Une pensée aux familles des Jardins d'Apolline qui ont placé leur bébé à l'Ile aux Bambins…

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.