Rubriques




Se connecter à

Un nouveau décès attribué à la Covid-19 à Monaco, le gouvernement appelle à prendre soin "des plus fragiles"

Une personne résidente monégasque testée positive à la Covid-19 est décédée ce samedi à Monaco. Le conseiller-ministre de la Santé appelle à la prudence à la veille d'un nouvel allègement des mesures sanitaires.

Thomas Michel Publié le 13/03/2022 à 10:19, mis à jour le 13/03/2022 à 10:22
Les mesures sanitaires seront allégées dès ce lundi sur le territoire de la Principauté. Jean-François Ottonello

Ce samedi soir, le décès d’une personne résidente âgée de 82 ans testée positive à la Covid-19 a été annoncé par le gouvernement monégasque.

Depuis le début de la crise sanitaire de la Covid-19, 52 personnes résidentes sont décédées après avoir été contaminées par le virus.
En outre, 41 nouveaux cas positifs et 18 guérisons ont été révélés.


Le bilan sanitaire de la Principauté s’élève donc à 9 777 personnes touchées par le coronavirus depuis le début de la crise sanitaire.

 

176 personnes
suivies et confinées


Dix-sept personnes étaient prises en charge au CHPG samedi soir : 16 personnes, dont 10 résidentes, étaient hospitalisées. Un autre patient, résident, était soigné en réanimation.


Il y a lieu de constater 18 guérisons supplémentaires. Le total des personnes guéries s’élève à 9 474.


Samedi soir toujours, 176 personnes étaient suivies par le Centre de Suivi à Domicile qui soutient médicalement les patients, présentant peu de symptômes, invités à se confiner à domicile.

"Rester prudent pour éviter de contaminer les plus fragiles"

Ce lundi, comme en France, Monaco franchit une nouvelle étape dans l’allègement des mesures sanitaires contre le covid.

À l’exception des personnels et visiteurs des établissements de santé et structures d’hébergement collectif pour personnes âgées, la présentation du pass sanitaire ne sera plus obligatoire pour les usagers et clients. De même que le port du masque n’est plus obligatoire en tout lieu extérieur.

Pourtant, la 5e vague n’est pas totalement circonscrite. D’où l’intervention du conseiller de gouvernement-ministre de la Santé, Didier Gamerdinger, vendredi soir sur l’antenne de Monaco Info.

"Nous devons apprendre à vivre tous
avec le virus"


"La situation s’est très nettement améliorée. C’est bien plus favorable que ce que nous avons connu en début de cette année par exemple. Pour autant les médecins nous disent que ce n’est pas définitivement derrière nous. Nous avons pu alléger les mesures de freinage mais il faut rester attentif car nous connaissons un petit rebond épidémique, de même qu’un nombre d’admissions au CHPG qui a augmenté ces derniers jours."

Confirmant une tendance à la baisse chez nos voisins français et italiens, Didier Gamerdinger insiste sur la nécessité de maintenir les gestes barrières et rappelle sur la chaîne d’État que la "vaccination est le meilleur moyen pour nous aider tous à sortir de cette situation".


Doit-on désormais vivre avec ce virus comme d’autres pays ? "Oui, selon le conseiller-ministre. Nous devons apprendre à vivre tous avec le virus, en restant assez prudent pour éviter de contaminer les personnes les plus fragiles".

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.