“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un cinquième restaurant fermé temporairement pour manquement "répété" aux règles sanitaires à Monaco

Mis à jour le 28/12/2020 à 12:12 Publié le 28/12/2020 à 12:09
L'établissement fermé temporairement se situe avenue Princesse-Grace, à Monaco.

L'établissement fermé temporairement se situe avenue Princesse-Grace, à Monaco. Jean-François Ottonello

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Un cinquième restaurant fermé temporairement pour manquement "répété" aux règles sanitaires à Monaco

Publié le 25 décembre au Bulletin officiel, un arrêté ministériel daté du 21 décembre annonce la fermeture "pour une durée de huit jours" d'un établissement de l'avenue Princesse-Grace, à Monaco. Le restaurant, qui pourra donc rouvrir cette semaine, est le cinquième à être sanctionné ces derniers jours

Après Le Quai des Artistes fin novembre, quatre autres établissements de Monaco avaient été sanctionnés pour manquement aux règles sanitaires à Noël : le Beef Bar, la Brasserie de Monaco, le Huit et Demi et le Planet Sushi du port Hercule.

RELIRE. Ces restaurants bien connus de Monaco ont été sanctionnés car ils n’ont pas respecté les règles sanitaires

A la lecture du Journal officiel de Monaco en date du 25 décembre, un autre établissement a également été sanctionné d'une fermeture de huit jours, à compter du 21 décembre. 

Il s'agit de la Cantinetta Antiori, avenue Princesse-Grace. 

"de par leur nature et leur répétitivité"

L'arrêté rappelle que des contrôleurs de la Division de Sécurité Sanitaire et Alimentaire, assisté des fonctionnaires de police, avaient dressé des procès verbaux "pour non-respect caractérisé des gestes barrières" lors de sept visites dans l'établissement en juin, août, septembre, octobre et novembre.

Le 27 novembre, l'inspection avait également conduit à une procès-verbal pour "non-respect de l'interdiction liée à l'ambiance musicale".

Dans le contexte sanitaire actuel "de circulation active du virus", et considérant que "de tels agissements, de par leur nature et leur répétitivité, sont de nature à porter atteinte de manière avérée à la salubrité, la tranquillité et la sécurité publiques ainsi qu'à la clientèle de cet établissement", le ministre d'Etat, Pierre Dartout, a donc ordonné la fermeture administrative temporaire de l'établissement.

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.