Un chat meurt après avoir été testé positif au virus de la grippe aviaire, une première en France

C'est une information délivrée par nos confrères du journal Ouest France. Fin décembre 2022, un chat a dû être euthanasié dans les Deux-Sèvres.

La rédaction Publié le 25/01/2023 à 08:20, mis à jour le 25/01/2023 à 08:32
Leur chat a été testé positif au virus de la grippe aviaire et a dû être euthanasié. (Illustration). Photo Istock

Le félin se trouvait près d'une exploitation de canes pondeuses, située près du domicile familial. Sauf que cette élevage, situé à Mauléon dans les Deux-Sèvres, avait été décimée par le virus de la grippe aviaire (H5N1) quelques jours plus tôt, comme l'explique le journal Ouest France.

C'est ce qui a été à l'origine de la contamination du chat, âgé de 6 ans. Ce dernier a dû être euthanasié souffrant de symptômes neurologiques graves. 

Les investigations génétiques menées par l’Anses ont permis de vérifier que seul le chat était porteur de ce virus mutant et que cette mutation n’était pas présente, à ce stade, chez les canards de l’élevage à l’origine de la contamination.

Interrogé cette fois-ci par Midi Libre, un virologue a indiqué qu'il s'agit d'un "cas exceptionnel". "Dans certaines circonstances, quand un mammifère se trouve confronté à une forte quantité de virus, on peut avoir ce qu'on appelle un franchissement de la barrière d'espèces".

Transmission aux humains: continuer à se vacciner contre la grippe saisonnière 

Selon les conseils transmis par l'Anses en charge de cette enquête, la meilleure chose reste de se vacciner contre la grippe saisonnière pour évier l'émergence d'un nouveau virus. 

"La contamination d’animaux de compagnie comme le chat pourrait faciliter le passage du virus à l’être humain. Il est donc essentiel de les maintenir éloignés des élevages infectés et des opérations d’euthanasie des foyers de canards contaminés", précise le site de l'Anses. 

Par ailleurs, il est conseillé aux professionnels exposés aux virus influenza porcins et aviaires de se faire vacciner contre la grippe saisonnière. En effet, une infection simultanée par un virus de l’influenza aviaire et un virus de la grippe humaine pourrait conduire à l’émergence d’un nouveau virus grippal potentiellement très contagieux pour l'être humain.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.