“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Trois nouveaux cas de Covid en deux jours à Monaco

Mis à jour le 04/08/2020 à 18:36 Publié le 04/08/2020 à 18:34
Trois nouveaux cas de Covid-19 ont été diagnostiqués lundi et mardi à Monaco.

Trois nouveaux cas de Covid-19 ont été diagnostiqués lundi et mardi à Monaco. Photo archives Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Trois nouveaux cas de Covid en deux jours à Monaco

Après quatre jours consécutifs sans aucun nouveau cas de Covid, le bilan sanitaire repart à la hausse depuis lundi 3 août. Au total, 123 personnes ont été contaminées depuis le début de la pandémie.

Lundi, une personne résidente a été diagnostiquée positive. Selon le gouvernement, elle aurait été contaminée à l’extérieur de Monaco.

Et puis ce mardi, deux cas positifs au Covid-19 supplémentaires ont été révélés en Principauté. L’une des deux personnes aurait été contaminée en dehors des frontières du pays, l'autre à l'intérieur.

A ce jour, le bilan sanitaire de la Principauté s’élève à 123 personnes touchées par le coronavirus, dont 105 ont été déclarées guéries. Quatre d'entre elles sont décédées.

A noter également qu'un seul patient Covid est actuellement hospitalisé au CHPG. Par ailleurs, huit personnes sont prises en charge par le Centre de suivi à domicile. Le CSD apporte un soutien médical aux personnes présentant peu de symptômes, qui sont invitées à se confiner chez elles.

Le gouvernement princier rappelle enfin que les personnes testées ne sont pas toutes résidentes en Principauté.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.