Rubriques




Se connecter à

Tout savoir sur Abdala, vaccin contre la Covid-19 développé par Cuba et bientôt autorisé

C'est le tout premier a avoir été réalisé en Amérique Latine et il devrait recevoir l'autorisation officielle des autorités cubaines fin juin ou début juillet. Efficacité, nombre d'injections... On fait le point.

La rédaction avec AFP Publié le 22/06/2021 à 10:06, mis à jour le 22/06/2021 à 10:06
Illustration. Photo Sophie Louvet

Dans quelques jours, il recevra l'approbation des autorités cubaines. Et ce, malgré l'embargo américain en vigueur depuis 1962 et renforcé sous l'administration Trump.

Efficace à 92,28% 

"Abdala, candidat-vaccin de Cuba du CIGB, montre une efficacité de 92,28% au bout de trois doses", a annoncé sur Twitter le groupe pharmaceutique d'Etat BioCubaFarma, dont dépend le Centre d'ingénierie génétique et biotechnologique (CIGB).

La nouvelle a été annoncée en personne au président Miguel Diaz-Canel, qui s'est ensuite félicité sur Twitter: "Frappés par deux pandémies (le Covid et le blocus), nos scientifiques de l'institut Finlay et du CIGB ont surmonté tous les obstacles et nous ont donné deux vaccins très efficaces: Soberana 2 et Abdala".

 

Concernant le Soberana 2, il serait efficace à 62% après l'injection de deux de ses trois doses, a annoncé samedi l'institut cubain Finlay, qui produit essentiellement des vaccins. 

Ce second candidat devrait recevoir le feu vert officiel d'ici peu.

D'ici août, le gouvernement cubain aspire à ce que 70% de la population des 11,2 millions d'habitants soient vaccinés et que l'ensemble de la population le soit avant la fin de l'année. 

En raison de l’embargo, Cuba a commencé à développer ses propres médicaments dans les années 1980. Sur les treize vaccins de son programme de vaccination, huit sont de production locale.

 

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.