Rubriques




Se connecter à

Tout ce qu'il faut savoir si un cas de Covid se déclare dans une école à Monaco

Quand un cas ce covid se déclarera dans une classe, il n’y aura pas deux poids deux mesures selon que les enfants auront ou non un pass sanitaire.

J.D. Publié le 07/09/2021 à 11:03, mis à jour le 07/09/2021 à 14:38
Le ministre d’État et le Directeur de l’Éducation nationale ont fait le tour des écoles hier. Photo J.-F. Ottonello

"Si un enfant est testé positif en Maternelle, toute la classe est mise en éviction, explique Isabelle Bonnal, commissaire général de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Pour les classes élémentaires, si sont détectés au moins trois cas, une enquête épidémiologique sera réalisée et le médecin donnera la marche à suivre. Quoi qu’il en soit, ce sera : tous à la maison ou tous à l’école".

 

Et pas question d’imposer le pass sanitaire. C’est ce que rappelle Pierre Dartout, ministre d’État, présent dans les établissements, et dès ce lundi à 8h30: "Nous voyons que les enfants ne sont pas stressés. Ils abordent la rentrée avec confiance. Les protocoles sanitaires ont montré toute leur efficacité. Le gouvernement n’envisage pas d’étendre la vaccination obligatoire dans le milieu scolaire. C’est très différent des métiers de santé qui sont tout à fait particuliers car en contact avec les plus fragiles sans que les gestes barrière puissent être appliqués."

"On accepte tout le monde, lance Isabelle Bonnal, directeur de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Et tout le monde le sait: il faut se plier à certaines règles, notamment le port du masque qui reste obligatoire sauf pour les enfants ayant des allergies ou des pathologies spécifiques."

Personnel et élèves pourraient être testés sur place. Photo J.-F.O..

Lycée Albert-1er: des tests PCR sur place si nécessaire

La crise sanitaire sera encore au cœur de cette année scolaire. Hier, partout le respect des consignes sanitaires a été rappelé, ainsi qu’au personnel enseignant et non enseignant.
Au lycée Albert-1er, le proviseur Pierre Cellario a longuement rappelé aux élèves hier matin la nécessité de respecter les principales règles en vigueur comme le port du masque, le lavage des mains et la distanciation sociale, pas toujours évidente pour des adolescents.

"Au sein de l’établissement, nous avons aussi mis du gel hydroalcoolique à disposition et toutes les portes resteront ouvertes, même pendant les cours. Ce ne serait pas possible avec le brassage de nettoyer à chaque fois la poignée. Pour aérer les classes, les fenêtres resteront ouvertes en permanence, cet hiver elles le seront aux intercours. Au self, on applique la distanciation physique, les jauges par table sont réduites, les élèves sont assis en quinconce mais il n’y a pas de plexiglas entre eux. Nous reprenons ainsi les règles qui ont fonctionné l’année dernière car nous n’avions fermé aucune classe". Enfin, ajoute Pierre Cellario, "nous pratiquerons si nécessaire des tests PCR dès qu’un cas de Covid est déclaré dans une classe: les élèves et le personnel seront testés sur place."

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.