“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Six nouveaux cas ce mardi: on fait le point sur la pandémie de coronavirus à Monaco

Mis à jour le 25/08/2020 à 21:11 Publié le 25/08/2020 à 20:12
Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Photo Frantz Bouton

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Six nouveaux cas ce mardi: on fait le point sur la pandémie de coronavirus à Monaco

Au total, 121 résidents de la Principauté ont été contaminés depuis le début de la crise sanitaire. L'un d'eux est en réanimation au CHPG.

Même au plus fort de la crise sanitaire, au printemps dernier, jamais un tel bilan quotidien n’avait été dressé.

Sur la seule journée de lundi, six personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus en Principauté. Certes, en cette fin d’été, on teste beaucoup plus de résidents qu’en mars ou en avril. Mais tout de même…

Ce qui est rassurant derrière ce chiffre, c’est le nombre, faible, de personnes hospitalisées au CHPG.

Ce lundi soir, selon le bilan du gouvernement, le Centre hospitalier Princesse-Grace comptait seulement quatre patients Covid, parmi lesquels un résident qui se trouvait en réanimation.

Au total, depuis l’arrivée de la pandémie en Principauté, 165 personnes ont été testées positives au Covid-19, dont 121 résidents.

Et si l’on s’intéresse strictement à ces malades qui vivent à Monaco, 85 ont été guéris, et 31, qui ne présentent pas de symptômes graves, sont toujours pris en charge par le CSD, le Centre de suivi à domicile.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.