“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Santé : les défis mondiaux débattus à Genève

Mis à jour le 31/05/2016 à 05:13 Publié le 31/05/2016 à 05:13
Carole Lanteri, ambassadeur, représentant permanent de Monaco auprès de l'Office des Nations Unies à Genève.

Carole Lanteri, ambassadeur, représentant permanent de Monaco auprès de l'Office des Nations Unies à Genève. Chris Black / WHO

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Santé : les défis mondiaux débattus à Genève

Monaco a participé à la 69e Assemblée mondiale de la santé (AMS) qui s'est tenue, à Genève, du 23 au 28 mai.

Monaco a participé à la 69e Assemblée mondiale de la santé (AMS) qui s'est tenue, à Genève, du 23 au 28 mai. La délégation monégasque était conduite par Carole Lanteri, ambassadeur, représentant permanent de la principauté de Monaco auprès de l'Office des Nations Unies à Genève, accompagnée d'Alexandre Bordero, directeur de l'Action sanitaire, et d'Elisabeth Lanteri-Minet, directeur des Affaires internationales.

Pour faire suite à l'adoption des objectifs de développement durable, en septembre dernier, à New York, le débat général de cette 69e Assemblée, qui a réuni plus de 190 États, membres et observateurs, a été placé sous le thème « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l'horizon 2030 ».

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, le Dr Margaret Chan, dans ses propos liminaires, s'est félicitée de la place centrale occupée par la santé dans le nouveau Programme de développement durable. Elle a également souligné les principaux défis actuels et à venir, mettant notamment l'accent sur le changement climatique, la résistance antimicrobienne et les maladies non transmissibles, sans oublier les flambées épidémiques, telles que les épidémies d'Ebola, de Zika et de fièvre jaune. Afin de façonner une Organisation plus robuste et opérationnelle, le Dr Chan a réaffirmé l'engagement de l'OMS à mettre en œuvre les réformes nécessaires.

Dans son discours, Carole Lanteri a appelé l'OMS à assumer son rôle de chef de file de la gouvernance mondiale en matière de santé et rappelé que la santé constituait une priorité pour la Principauté, tant au plan national qu'au travers de sa coopération internationale. Monaco, qui respecte pleinement ses obligations en matière de solidarité internationale, focalise ainsi son intervention sur le renforcement des systèmes de santé et la lutte contre les pandémies et les maladies négligées, en particulier dans les pays les plus vulnérables.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.