“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Quelle procédure pour une femme enceinte testée positive au coronavirus?

Mis à jour le 02/04/2020 à 22:02 Publié le 02/04/2020 à 22:00
Au CHPG, une salle d’accouchement est réservée aux femmes enceintes avec une infection avérée au Covid-19.

Au CHPG, une salle d’accouchement est réservée aux femmes enceintes avec une infection avérée au Covid-19. Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Quelle procédure pour une femme enceinte testée positive au coronavirus?

À ce jour, aucune femme enceinte suivie par le Centre hospitalier Princesse-Grace de Monaco n’a été porteuse du virus. Si cela devait se produire, quel serait le protocole de prise en charge mis en place?

"Si une femme en cours de grossesse était suspectée d’avoir le Covid-19, sans atteinte grave pour la santé, elle serait mise en surveillance dans l’unité Covid de l’hôpital où les patients sont évalués, prélevés et, si besoin, hospitalisés, confie le Pr Bruno Carbonne, chef du service gynécologie au CHPG. Si une femme accouche avec une infection avérée au coronavirus, l’une des salles d’accouchement lui est préréservée avec une sage-femme unique qui s’occuperait d’elle pendant toute la durée de l’accouchement. Après la naissance, elle serait également dans une chambre spéciale pour laquelle on réduirait au maximum le personnel On a répété ce scénario. Cela fait trois semaines que l’on est sur le pied de guerre, bien avant que les mesures de confinement ne soient décrétées. On avait déjà interdit les visites, hormis les compagnons de la femme enceinte."

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.