“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Près de 20 % d’absentéisme dans les écoles de Monaco ce lundi

Mis à jour le 03/03/2020 à 09:28 Publié le 03/03/2020 à 08:22
Dans toutes les écoles, des flacons de gel hydroalcoolique ont été mis en place pour que toutes les règles d’hygiène soient respectées.

Dans toutes les écoles, des flacons de gel hydroalcoolique ont été mis en place pour que toutes les règles d’hygiène soient respectées. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Près de 20 % d’absentéisme dans les écoles de Monaco ce lundi

Après comptage, 1.119 élèves (sur 5.608) manquaient à l’appel dans les quatorze établissements de la Principauté ; 192 ont déclaré être confinés car revenant d’une zone dite "à risque"

Dans les écoles monégasques, ce lundi, on recensait sans doute plus de questionnements et de coups de téléphone que lors d'une rentrée scolaire ordinaire.

"Notre travail, c’est de prévenir, de mobiliser. Sans inquiéter mais sans minimiser, non plus, ce qu’il se passe. Ma présence n’est pas la manifestation d’une inquiétude, je suis là pour rassurer et saluer le travail accompli", souligne Serge Telle.

Ce lundi, le Ministre d’État s’est rendu à l’école de la Condamine (1) pour manifester son soutien à l’équipe encadrante. Sans poignées de main, règles d’hygiène obligent. Sur le comptoir de l’accueil - comme dans toutes les classes et lieux de vie scolaire de la Principauté d’ailleurs - un gel hydroalcoolique est à disposition des écoliers et du personnel. Les recommandations gouvernementales sont récapitulées et scotchées, bien en vue, sur les portes d’entrée des écoles. La principale préconisation ? Le confinement de quatorze jours - en quatorzaine comme le veut désormais l’expression - conseillé pour les personnes ayant voyagé dans l’un des treize pays estampillés "à risque".

Les parents d’élèves, via le logiciel de vie scolaire Pronote et les sites internet des établissements, avaient de toute façon été informés, au préalable.

Une dotation médicale pour chaque infirmière

Après un comptage minutieux dans les 14 établissements de la Principauté (2) - écoles, collèges et lycée confondus - 1.119 élèves (sur 5.608 élèves) et 58 membres du personnel manquaient à l’appel ! Dont 192 écoliers et 42 adultes s’étant déclarés comme revenant d’une zone à risque. Dans les crèches, on recensait 9 bambins absents. Au Lycée technique et hôtelier, le proviseur s’est imposé une mesure de confinement à la suite d’un court séjour personnel en Italie (lire ci-dessous).

Et si une suspicion ou un cas avéré devait se déclarer au sein d’un établissement scolaire ? "Chaque infirmière scolaire a reçu une dotation médicale : masque, gel, lunette, combinaison. Tous les éléments nécessaires pour intervenir avant l’arrivée des autorités compétentes", assure Marie-Cécile Moreno, directrice adjointe à l’Éducation nationale. Le Ministre d’État, lui, en appelle au bon sens de chacun. "Il faut prendre des précautions et demander individuellement aux gens d’être attentifs et de faire preuve de sens civique et de responsabilité."

"Pas de conséquence sur les résultats académiques"

À l’International University of Monaco, la direction dénombrait 25 absences ce lundi (sur 550 étudiants), principalement des Italiens revenant de leur contrée natale. Six professeurs et intervenants manquaient à l’appel.

"Certains sont en télétravail, ça marche bien ! Pour les autres, leurs heures de cours sont reportées", affirme Jean-Philippe Muller, directeur général de l’IUM, lequel relate les mesures de précaution mises en place : "Les consignes d’hygiène tournent en boucle sur les écrans internes. Des distributeurs automatiques de gel hydroalcoolique ont été mis en place aux entrées des salles de classe, à la cafétéria etc. On a distribué 300 flacons à nos collaborateurs. Une salle d’infirmerie provisoire a été mise en place dans une salle de classe, au cas où il y aurait une suspicion. Des masques pourront être distribués à d’éventuels étudiants malades." 

Pour les étudiants inquiets de rater quatorze jours de cours, Jean-Philippe Muller se veut rassurant : "Il n’y aura pas de conséquence sur les résultats académiques", martèle-t-il.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.