“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Pas d'e-santé sans énergie propre

Mis à jour le 28/06/2018 à 05:23 Publié le 28/06/2018 à 05:23

Pas d'e-santé sans énergie propre

L'e-santé oui, mais avec de l'énergie propre.

L'e-santé oui, mais avec de l'énergie propre. C'est en substance le message lancé par Bernard Fautrier. Le vice-président et administrateur-délégué de la Fondation du Prince Albert II de

Monaco, ministre plénipotentiaire chargé de missions auprès du Ministère d'État, était également l'invité de la Métropole Nice-Côte d'Azur et du journal La Tribune. « Les data-centers pompent 10 % de nos ressources énergétiques. Il faut donc et impérativement des ressources énergétiques propres et sortir de nos systèmes d'économie carbonée qui conduit à une croissance constante du CO2. Il n'y a pas un seul scientifique qui ne tire pas la sonnette d'alarme. Or, il n'y a aucun volontarisme politique. C'est à l'échelle de la décentralisation que viendront peut-être des solutions et des prises de conscience. À Monaco, on a pris des engagements forts dans le cadre des Accords de Paris : la fin du CO2 en 2050. Beaucoup d'États sont très engagés mais pas la plupart des pays européens. Je ne parle pas des États-Unis… La situation est plus que préoccupante. »

Alors, si l'e-santé est considérée avec la plus haute attention, Bernard Fautrier n'en oublie pas pour autant « l'impact négatif de l'environnement sur la santé qui est considérable ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct