“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

On vous explique pourquoi des jeunes de 18 ans (et plus), en pleine santé, sont vaccinés ce samedi à Nice

Mis à jour le 01/05/2021 à 12:35 Publié le 01/05/2021 à 11:04
Illustration.

Illustration. Photo PQR/Mikaël Anisset

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

On vous explique pourquoi des jeunes de 18 ans (et plus), en pleine santé, sont vaccinés ce samedi à Nice

Quelques jeunes de 18 ans mais aussi des adultes de plus de vingt, trente ou quarante ans en pleine santé ont eu la surprise de recevoir ce vendredi soir une convocation pour être vaccinés aujourd'hui au Palais des expositions de Nice.

Interrogée, la Métropole confirme. Il ne s'agit pas d'une ouverture massive aux plus de 18 ans sans facteur de comorbidité, mais d'une question d'opportunité.

"Jeudi nous avons été alertés du fait que le président allait ouvrir de nouveaux créneaux de vaccination, notamment aux plus de 18 ans considérés comme des cas psychiatriques lourds, ou ayant un indice de masse corporelle supérieur à 30, ou étant immuno déprimés. Il se trouve que nous avions déjà commencé à vacciner ce public là depuis janvier. Y compris ceux qui avaient des personnes immuno déprimées dans leur famille car nous considérions qu'il fallait les rassurer et protéger tout le monde", souligne Véronique Borré, directrice de l'Agence de sécurité sanitaire environnementale et de gestion des risques de la métropole Nice Côte d'Azur.

"De ce fait, nous n'avions pas d'augmentation du nombre de rendez-vous pour ce week-end, mais nous avions des doses en nombre plus important."

Vendredi soir, le choix a donc été fait de "récompenser" ceux qui sont inscrits depuis très longtemps. Premier inscrit, premier servi. "Nous avons fait le choix de le faire par ordre d'ancienneté, par les petits numéros, notamment pour les personnes inscrites depuis le mois de décembre", confirme Véronique Borré.

Attention, si vous avez été convoqué dans ce cadre, vous ne pourrez pas reporter le rendez-vous, vous devez vous présenter, faute de perdre votre dose et de devoir attendre que votre tour revienne en fonction de votre classe d'âge.

Selon la Métropole, cette vaccination de dernière minute ne représente que quelques centaines de personnes ce samedi.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.