Rubriques




Se connecter à

On connaît les résultats de la vaste campagne de dépistage contre la Covid-19 dans les écoles de Monaco

Sur 4201 élèves testés ce lundi à Monaco, seulement 77 étaient positifs au coronavirus, soit un taux de 1,8%. Outre le milieu scolaire, la campagne de dépistage du gouvernement princier a aussi concerné d’autres secteurs .

Thibaut Parat Publié le 05/01/2022 à 10:50, mis à jour le 05/01/2022 à 10:50
La campagne de dépistage a mobilisé le personnel éducatif mais aussi des infirmières, la Croix-Rouge, les carabiniers du prince et les sapeurs-pompiers. Photos Stéphane Danna / Dir Com

Pour contrer une explosion des contaminations à la Covid-19, systématiquement constatée au retour des vacances scolaires, le gouvernement princier a amorcé dès ce lundi matin une vaste campagne de dépistage. Au cœur de toutes les strates de la société monégasque (lire ci-dessous), dont le milieu scolaire.

Ainsi, la communauté éducative de douze établissements du pays, privés comme publics, s’est donc soumise à un autotest nasal.

" Un système non invasif avec un embout en mousse que l’on insère dans la narine. En quinze minutes, on a le résultat ", détaille Cédric Bertrand, principal du collège Charles-III. Un test fiable à 97,5 %, selon une étude clinique française.

77 cas positifs sur
4201 élèves testés

 

Les résultats sont tombés hier : sur près de 4201 élèves testés ce lundi, de la maternelle au BTS, le taux de positivité s’élève à 1,8 % (soit 77 élèves).

" Un chiffre rassurant, réagit Nicolas Rodier, conseiller technique à la Direction de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. En cas de positivité, un test PCR a été effectué à l’Auditorium Rainier-III pour confirmer le diagnostic. En maternelle, chaque enfant positif a été remis immédiatement à sa famille et il n’était pas nécessaire de fermer la classe. À partir du CP, les élèves positifs doivent respecter 10 jours d’éviction à partir du passage du test, s’il n’y a pas de symptômes, ou 10 jours à partir de l’apparition des symptômes. "

Comme ce test était sur la base du volontariat et soumis à une autorisation parentale, 85,4 % des élèves du pays ont accepté d’être testés.
" Les 14,6 % restants ont refusé le test ou n’ont pas été testés car ils avaient oublié l’autorisation parentale ", précise Nicolas Rodier.

Toutefois, en classes de maternelle, où le masque n’est pas imposé aux enfants, le refus de l’autotest devait être pallié par la présentation d’un test PCR ou antigénique négatif. Sinon, l’élève n’était pas accepté en classe. Impossible pour les plus petits, donc, de se soustraire à ce dépistage. " Heureusement, 100 % des élèves de maternelle présents ce lundi ont été testés avec l’autotest ", salue le conseiller technique.

Du côté du personnel scolaire, 20 adultes ont été testés positifs et placés à l’isolement.

" Une très bonne organisation "

Du côté de l’Association des parents d’élèves de Monaco, on se réjouit de cette vaste campagne de dépistage.

 

" Chez les parents de maternelle, l’inquiétude et la peur lors de l’annonce, par courrier, de cette campagne ont laissé place à la satisfaction, résume Penda Gebel, sa présidente. Depuis lundi, j’ai eu beaucoup de remontées sur la très bonne organisation. La priorité de tous est de maintenir les cours en présentiel pour l’éducation des enfants. Une nouvelle question se pose toutefois pour les premières et terminales : avec plusieurs professeurs absents, les parents se demandent si les examens du mois de mars seront maintenus ou repoussés. "

L’administration, les salariés et les résidents également invités à se faire dépister

La bataille contre la Covid-19 se joue sur tous les tableaux. Si le gouvernement princier a musclé sa communication sur la vaccination et fait peser le poids de ses mesures sur les non-vaccinés, le dépistage massif est aussi une arme utilisée par l’exécutif monégasque. En milieu scolaire, on l’a vu (lire ci-dessus). Mais pas que.

Dans l’administration publique
4480 autotests ont ainsi été livrés dont, notamment, 300 pour le Palais princier, 3135 pour les fonctionnaires du gouvernement, 760 pour la mairie, 160 pour la Direction des services judiciaires. " Le nombre de cas potentiellement positifs n’est pas connu, le principe de responsabilité prévalant pour les personnes testées positives. L’ensemble des personnels ayant eu connaissance de la marche à suivre en cas de contamination ", précise les autorités monégasques.

Pour les salariés du secteur privé, quelque 50 000 autotests ont été commandés et mis à disposition des employeurs de la Principauté depuis ce mardi matin.
- Quelle est la marche à suivre ?
Les entreprises peuvent en faire bénéficier gratuitement leurs employés qui le souhaitent. Pour cela, ils sont invités à se connecter au téléservice spécialement mis en place à l’adresse : https://teleservice.gouv.mc/distribution-autotests-entreprises/
Des pièces justificatives leur seront demandées afin de justifier de leur qualité d’employeur sur le sol monégasque.
- Comment retirer les tests ?
Une fois la commande validée, les modalités de retrait des autotests sont communiquées par mail. Les employeurs pourront donc venir chercher leur marchandise au point de rendez-vous indiqué. Charge à eux d’organiser, ensuite, la distribution auprès de leurs employés.
Ce mardi en fin de journée, 289 entreprises avaient effectué une commande pour un total de 16 631 salariés.

Pour les résidents
Les résidents monégasques, eux, sont invités par le gouvernement à se faire tester gratuitement à l’Auditorium Rainier-III. Pour cela, un rendez-vous doit être pris en amont auprès du Centre d’appels Covid-19 (92.05.55.00.). " Toutefois, en raison du nombre très élevé de tests générés par cette campagne de dépistage inédite, et de la forte sollicitation des laboratoires d’analyses, la priorité est donnée aux personnes symptomatiques ou considérées comme cas contact ", précise l’exécutif.

Les particuliers qui souhaitent acquérir des autotests peuvent le faire auprès des pharmacies de Monaco. Mais aussi dans les grandes surfaces, autorisées à en vendre jusqu’au 23 janvier.

50 000 autotests ont été commandés et mis à disposition des salariés du privé, 4480 livrés à l’administration publique. Photo Stéphane Danna / Dir Com.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.