“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monégasque ou résident, vous êtes bloqué à l'étranger? Le département des Relations Extérieures du gouvernement est là pour vous

Mis à jour le 02/04/2020 à 17:59 Publié le 02/04/2020 à 17:51
Laurent Anselmi, conseiller de gouvernement-ministre des Relations extérieures.

Laurent Anselmi, conseiller de gouvernement-ministre des Relations extérieures. Photo Michaël Alesi/Dir.Com.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monégasque ou résident, vous êtes bloqué à l'étranger? Le département des Relations Extérieures du gouvernement est là pour vous

Alors que les divers départements du gouvernement manœuvrent intra-muros pour traiter les effets de la crise dans le pays, celui des Relations Extérieures, comme son nom l’indique, porte son regard au-delà des frontières du pays. Et soutien les Monégasques installés à l’étranger, pour aider, via les réseaux diplomatiques, ceux qui veulent rentrer et accompagner ceux qui restent, comme l’explique le conseiller-ministre, Laurent Anselmi.

Combien de Monégasques ont sollicité les autorités pour être rapatriés depuis le début de la crise Covid-19?

Le département des Relations extérieures et de la Coopération internationale a eu plus d’une trentaine de demandes de personnes de nationalité monégasque depuis le début de la crise. Nous avons, du reste, occasionnellement contribué au retour d’une dizaine de résidents ou de fonctionnaires de la Principauté.

La cheville ouvrière de cette action, que je coordonne personnellement et de manière continue, est la direction des Relations diplomatiques et consulaires. Véritable tour de contrôle, elle est totalement impliquée dans cette mission très prenante, est en lien permanent avec nos ambassadeurs et consuls, dont j’entends également souligner le dévouement.

Dans quels pays se trouvaient-ils?

Nous embrassons les cinq continents dans des pays comme l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Chili, les États-Unis, l’Indonésie, Madagascar, le Maroc, Maurice, le Myanmar, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, la République dominicaine, le Royaume-Uni, Sainte-Lucie, le Sénégal, la Suisse.

Quelle est la procédure à suivre?

L’idéal est que les personnes se trouvant en difficulté se mettent directement en rapport avec la direction des Relations diplomatiques et consulaires, laquelle les oriente vers le contact approprié en fonction de données propres au pays ou à la région du monde où elles se trouvent.

Dans le cas de pays sans ambassade ou consulat monégasques, les ambassades de France prennent le relais en application de stipulations des accords franco-monégasques, par l’intermédiaire des services de l’ambassade de France à Monaco. Celle-ci nous apporte son plein et entier soutien ce que je tiens aussi à souligner avec force et gratitude.

Le gouvernement préconise-t-il aux nationaux présents dans certaines régions du monde, de regagner la Principauté?

Tout est fonction de circonstances de fait. De manière générale, il est bien entendu recommandé de bouger le moins possible afin d’éviter de s’exposer au Covid-19 à l’occasion d’éventuels déplacements, quelles qu’en soient la distance et la durée. Mais si le rapatriement est justifié, notamment par des motifs d’ordre sanitaire, nous sommes là pour faciliter les choses.

Une fois de retour en Principauté, les intéressés se doivent de respecter scrupuleusement une procédure spécifique de confinement, selon un protocole établi et suivi par les services compétents du département des Affaires sociales et de la Santé.

Pour les Monégasques installés à l'étranger, qui ne bougent pas, existe-t-il des aides spécifiques ou un soutien pour un éventuel besoin de soins de santé?

Là encore, tout est fonction des circonstances mais il est clair que le gouvernement princier est plus que jamais déterminé à venir en aide à tout Monégasque en difficulté à l’étranger en raison de la crise Covid-19.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.