“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco participe à la 67e session du comité régional de l'OMS

Mis à jour le 07/10/2017 à 05:17 Publié le 07/10/2017 à 05:17
Alexandre Bordero et Chrystel Chanteloube.

Alexandre Bordero et Chrystel Chanteloube. DREC

Monaco participe à la 67e session du comité régional de l'OMS

Une délégation monégasque - composée d'Alexandre Bordero, directeur de l'action sanitaire, et de Chrystel Chanteloube, troisième secrétaire à la mission permanente de Monaco auprès de l'Office des Nations Unies à Genève - a participé aux travaux de la 67e session du comité régional pour l'Europe de l'Organisation mondiale de la Santé 1).

Une délégation monégasque - composée d'Alexandre Bordero, directeur de l'action sanitaire, et de Chrystel Chanteloube, troisième secrétaire à la mission permanente de Monaco auprès de l'Office des Nations Unies à Genève - a participé aux travaux de la 67e session du comité régional pour l'Europe de l'Organisation mondiale de la Santé 1). L'événement s'est déroulé du 11 au 14 septembre à Budapest en Hongrie.

En présence de hautes personnalités politiques, dont les premiers ministres hongrois et grec, MM. Orban et Tsipras, cet événement a réuni des représentants issus des 53 états membres de la région afin de débattre des principales actualités et défis sanitaires à l'échelle européenne.

Grandes inégalités et multiples défis

Le nouveau Directeur général de l'OMS, le Dr Tedros, a assisté aux discussions et souligné que, si la région européenne est l'une des plus avancées en matière de couverture sanitaire universelle, elle comporte également de grandes inégalités et fait face à de multiples défis, au premier rang desquels, les maladies non transmissibles.

Les débats ont essentiellement porté sur la mise en œuvre du programme de développement durable au travers du cadre politique européen «Santé 2020», de la prise en compte des déterminants environnementaux de la santé ou encore de la préparation aux urgences sanitaires.

La délégation monégasque est notamment intervenue sur la thématique «environnement et santé» pour rappeler l'attachement du gouvernement princier à la lutte contre le changement climatique afin de préserver la santé humaine.

La Principauté a également pu annoncer la récente signature d'un accord de coopération sanitaire avec la France qui lui permet de pallier les difficultés rencontrées en vue de la mise en place des principales capacités requises au titre du règlement sanitaire international et ainsi de renforcer sa préparation aux crises sanitaires.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct